Canal-U

Mon compte

VAN DAMME Henry

Statut Physicien, professeur à l'Ecole Supérieure de Physique et Chimie Industrielle (ESPCI)
Ingénieur agronome
Docteur en Sciences Naturelles Appliquées
Parcours - 1970-1973: Attaché de Recherche au Fonds National de la Recherche Scientifique, affecté au Laboratoire de Physico-chimie Minérale de l'Université Catholique de Louvain
- 1974: Détachement au Centre de Recherche sur les Solides à Organisation Cristalline Imparfaite (CRSOCI) du C.N.R.S., Orléans
- 1976-1977: Attaché puis Chargé de Recherche au CNRS
- 1978: Visiting professor au Department of Chemistry de l'Université du Wisconsin à Milwauke
- 1980-1984 responsable de l'équipe "Photo-physicochimie colloïdale" du CRSOCI (1980-1984)
- 1985: Directeur de Recherche au CNRS
- 1985-1990 directeur du C.R.S.O.C.I., laboratoire propre du CNRS
- 1991-1999 fondateur et directeur du Centre de Recherche sur la Matière Divisée (CRMD), unité mixte du CNRS et de l'Université d'Orléans
- depuis 1999 : Professeur, Ecole Supérieure de Physique et Chimie Industrielles, et responsable du Laboratoire de Physico-Chimie Structurale et Macromoléculaire (ESPCI)
Prix Henri Van Damme a été membre du comité national de la recherche scientifique, président de la section « Matière Condensée : Structure et dynamique » (1995-2000), et membre du conseil scientifique de la société des ciments français (entre 1990 et 1993). Il est actuellement membre nommé du Comité de Programme « Génie des Procédés Chimiques, Physiques et Biotechnologiques » du CNRS, membre du Conseil Scientifique du Laboratoire Central des Ponts et Chaussées, membre du Conseil Scientifique de Italcementi Group, membre du Conseil Scientifique du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) et membre du Comité d'Orientation du Réseau National Matériaux et Procédés (RMNP), Ministère de la Recherche, Ministère de l'Industrie. Spécialités Henri Van Damme est spécialiste de nanotechnologies. Ses travaux portent sur les domaines de la physique et de la physico-chimie de la matière divisée et des interfaces, avec de fortes ouvertures interdisciplinaires vers la chimie, les sciences de l'ingénieur et, plus marginalement, la biologie.


 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte