Canal-U

Mon compte

Varro Gabrielle

Sociologue de la mixité, elle est spécialisée dans les domaines des mixités matrimoniales, familiales, personnelles, scolaires, sociales et culturelles.    
De 1962 à 1973, elle enseigne le français aux étrangers à l’Institut des Professeurs de Français à l’Étranger de la Sorbonne. En parallèle, elle enseigne l’anglais à l’université de 1970 à 1982. Elle entre ensuite au CNRS (1973 – 2003), et passe son doctorat en 1981 à l’Université René Descartes sur le mariage franco-américain et le bilinguisme des enfants. Depuis 2001, elle est habilitée à diriger des recherches à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et participe à des jurys de thèses portant sur divers types de mixité à travers le monde.    
Gabrielle Varro est par ailleurs rédactrice en chef de la revue scientifique Education et Sociétés Plurilingues, et est membre des comités de lecture des revues Temporalités et Langage et Société.      Elle a par ailleurs codirigé les ouvrages Liberté égalité mixité... conjugales (Anthropos, 1998), Construire l’interculturel ? (l’Harmattan, 2001), et notamment publié La femme transplantée. Une étude du mariage franco-américain et le bilinguisme des enfants (Septentrion, 1984), Les couples mixtes et leurs enfants en France et en Allemagne (Armand Colin, 1995, version allemande Leske + Budrich, 1997), ou encore Sociologie de la mixité  - De la mixité amoureuse aux mixités sociale et culturelle (Belin, 2003). Plus récemment, elle a publié les articles intitulés "Les «couples mixtes» à travers le temps : vers une épistémologie de la mixité" paru dans la revue Enfances Familles Générations en 2012, et, en collaboration avec Beate Collet et Christine Deprez, "Familles plurilingues dans le monde. Mixités conjugales et transmission des langues", numéro spécial de la revue Langage et Société en 2014.    
Depuis quelques années, elle se consacre à la traduction de publications en sciences sociales du français vers l’anglais.     


 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte