Canal-U

Mon compte

VIDAL-MADJAR Alfred

Statut - Professeur d'astrophysique à l'École Polytechnique
- Directeur de recherche au CRNS à l'Institut d'Astrophysique de Paris.
Diplômes Ingénieur de l'École Polytechnique, Doctorat d'État à Paris VI. Parcours - 1990-- Directeur de Recherche 1 au CNRS.
- 1989--1990 Directeur par intérim de l'Institut d'Astrophysique de Paris.
- 1987--1990 Directeur de Recherche 2 au CNRS.
- 1984 : Entrée à l'Institut d'Astrophysique de Paris.
- 1978--1992 Maître de Conférence en Physique à l'École Polytechnique.
- 1976--1987 Maître de Recherche au CNRS.
- 1972--1976 Chargé de Recherche au CNRS.
- 1969--1972 Attaché de Recherche au CNRS.
- 1969 Entrée au Laboratoire de Physique Stellaire et Planétaire.
- 1966--1969 Boursier CNES.
- 1965--1966 Technicien au CNRS.
- 1965 : Entrée au Service d'Aéronomie.
Prix - 1989 : Chevalier de l'Ordre National du Mérite.
- 1988 : Médaille d'Argent du CNRS.
Spécialités Ses travaux concernent l'astrophysique observationnelle, et en particulier, il est actuellement le responsable francais d'un satellite observatoire FUSE (Far Ultraviolet Spectroscopic Explorer) lancé par la NASA le 24 juin 1999 et fonctionnant parfaitement en orbite depuis lors.
Dans le cadre de ses recherches, il a observé un élément tout a fait unique dans l'univers par le fait qu'il n'a pu être fabriqué qu'au moment du Big Bang, le deutérium ou hydrogène lourd. La présence de cet élément est directement liée à la quantité totale de matière dans l'univers.
Il a aussi montré que notre soleil est plongé dans un nuage interstellaire, lui-même au coeur d'une gigantesque bulle vide due au reste de l'explosion d'une supernova.
Enfin, il a participé à l'étude d'un jeune système planétaire autour de l'étoile Beta Pictoris et a peut-être fait dans ce système la première détection d'une planète hors du système solaire.


 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte