Spectacle

Concert Sorbonne Scholars — Les audaces de Thomas Weelkes (1576-1623)

Réalisation : 26 janvier 2022 Mise en ligne : 10 mars 2022
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

S'appuyant sur des extraits du concert donné en novembre 2021 par les Sorbonne Scholars (groupe qu'il a créé en 1998 et dirige), Pierre Iselin, professeur de littérature élisabéthaine à l'Université Paris-Sorbonne, analyse cette musique et son contexte, à travers le parcours et les choix musicaux de son compositeur Thomas Weelkes (1576-1623).

*************************************************************

...La vie de Thomas Weelkes est une tragédie... Beau mariage et début de carrière remarquable (Winchester College, puis organiste de la cathédrale de Chichester et directeur de la maîtrise), il est renvoyé en 1617 pour ses excès (boisson, absentéisme, libertinage,...). Il repart pour Londres où il termine sa vie dans le dénuement, non sans continuer à composer.

C'est pourtant le plus audacieux des madrigalistes anglais — un génie anglais inscrit dans cette vogue italienne, mais qui regarde aussi vers la tradition anglaise incarnée par son aîné William Byrd (1540-1623).

L'intervenant, en conclusion, rappelle l'histoire de son ensemble Sorbonne Scholars, dont l'idée a germé au cours d'un voyage d'étude à Stratford, et qui existe depuis 25 ans...

Chapitres
    Intervenants
    Thèmes
    Discipline :
    Notice
    Contacter
    Documentation

    Pierre Iselin est professeur émérite de littérature élisabéthaine à Sorbonne-Universités. Il a de tout temps allié recherche universitaire et pratique musicale. Auteur de plusieurs études sur Shakespeare et ses contemporains, sur les rapports entre théâtre et musique, les écrits polémiques sur la musique et la théorie de la langue, il dirige, depuis sa création en 1998, un ensemble universitaire spécialisé dans la musique de la renaissance, les Sorbonne Scholars.

    Les Sorbonne Scholars ont fêté le vingtième anniversaire de leur fondation en 2018. Ils ont depuis l’origine travaillé le répertoire de la Renaissance anglaise et européenne dans une démarche de recherche appliquée, et, s’ils ont fort heureusement diversifié leur recrutement au cours du temps, l’idée fondatrice d’articuler recherche et pratique musicale demeure aussi vive. Rassemblés autour de Pierre Iselin, des chercheurs d’autres disciplines sont venus grossir les rangs de l’ensemble, ainsi que des musiciens et facteurs d’instruments, passionnés par le répertoire. Ils participent régulièrement à la vie culturelle de la Sorbonne, mais également à des festivals, conférences, colloques et commémorations en France et au-delà. Avec l’ensemble vocal et l’ensemble instrumental riche de plusieurs formations (consort de violes, flûtes, hautbois et bassons, cornets et sacqueboutes, luth et claviers), les Sorbonne Scholars peuvent ainsi aborder tous les répertoires, sacrés et profanes, de la Renaissance et du premier baroque. Ils contribuent donc à faire connaître et apprécier, au-delà de l’université à laquelle ils sont attachés, un répertoire musical peu connu et son environnement culturel et historique. La diversité de leurs formations leur permet désormais d’aborder tous les genres du répertoire de la Renaissance. Le travail revendiqué de recherche appliquée qui sous-tend l’activité des Scholars en fait un ensemble authentiquement universitaire, conforme à sa vocation initiale.

    Sur le même thème