Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
Yves Deling (Réalisation), Michel Tousignant (Production), Jean-Claude Germain (Intervention)
Conditions d'utilisation
Creative Commons Paternité - Partage dans les mêmes conditions (CC BY-SA 3.0).
Citer cette ressource :
Jean-Claude Germain. fondlgroulx. (2011, 10 novembre). Le 17 mai 1642 — La fondation de Montréal : une histoire de femmes et de coureurs des bois. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/69151. (Consultée le 5 mars 2024)

Le 17 mai 1642 — La fondation de Montréal : une histoire de femmes et de coureurs des bois

Réalisation : 10 novembre 2011 - Mise en ligne : 10 novembre 2011
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

La fondation de Ville-Marie est née de la lecture enthousiaste d’un best-seller de l’époque, Les Relations des Jésuites. Le choix de l’emplacement a été établi à partir d’un point sur une carte. La mise sur pied du projet est le fruit d’un mariage blanc entre une fièvre dévote et une société secrète. Le maître d’œuvre de l’établissement est une femme, Jeanne Mance, une leveuse de fonds née, qui peut compter sur une talle fortunée de veuves influentes. Bref, une chimère utopique dont un brave homme, Paul de Maisonneuve, prend le commandement.

La rencontre du rêve avec la réalité géopolitique de la Nouvelle-France est un choc brutal. Les Montréalistes se trouvent rapidement plongés dans une guerre amérindienne, dont ils ne sont pas l’enjeu principal, mais les victimes collatérales. Par la force des choses, Montréal devient la première ville nord-américaine, ouverte sur l’intérieur du continent, commerçante, libertine et internationale.

Texte de la conférence :

http://www.fondationlionelgroulx.org/Le-17-mai-1642-La-fondation-de.html

Intervention
Thème