Conférence

Sons et comportements chez les animaux (cycle La Nature nous parle 5/5)

Réalisation : 21 mars 2016 - Mise en ligne : 21 mars 2016
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Les communications sonores se sont développées chez les Arthropodes et les Vertébrés. Pour communiquer ces animaux ont adapté leurs communications au milieu dans lequel ils vivent. Si certains animaux apprennent leurs vocalisations, ce qui aboutit à des dialectes, chaque son renferme aussi un signal évolutif qui permet d’établir des relations de parenté entre les espèces. Au sein du règne animal, les communications par les sons se sont développées uniquement chez les Arthropodes et les Vertébrés. Chacun de ces sons présentent une composante spécifique ou signal évolutif, qui permet d’établir des relations de parenté entre les espèces. Cet échange de sons joue aussi un rôle très important dans l’accomplissement de fonctions vitales : se nourrir, se reproduire, se situer dans l’espace, s’identifier, indiquer un état émotionnel. Pour communiquer, les animaux ont été amenés à adapter leurs signaux acoustiques au milieu dans lequel ils vivent : on ne communique pas de la même façon dans un désert, une forêt… ou une ville. Certaines espèces ont des modes de communication acoustique sophistiqués. Elles produisent des vocalisations constituées de séquences de sons organisés suivant une syntaxe. Ces vocalisations sont apprises ce qui a pour conséquence l’apparition de dialectes au sein de différentes populations géographiques. Syntaxe, apprentissage, dialectes : dès lors peut-on parler de langage animal ? Thierry Aubin Directeur de Recherche au CNRS UMR 9197 Neuro-PSI de l’Université Paris-Sud Henri Cap Éthologue Gestionnaire des collections de Zoologie, Muséum d’Histoire naturelle de Toulouse

Intervention