Documentaire

Pecunia non olet. L’odore dei soldi nell’antica Pompei.

Réalisation : 10 février 2021 Mise en ligne : 10 février 2021
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Quelles étaient les odeurs produites par les activités artisanales de la Pompéi antique? Le film « Pecunia non olet » L'odeur de l'argent dans l'ancienne Pompéi", réalisé par Nicola Barile nous le raconte. Ce documentaire, produit par Produzioni TILE en collaboration avec le Centre Jean Bérard et le Parc archéologique de Pompéi, a bénéficié d’un financement de la Région Campanie.

Comme l'aurait dit Vespasien, "pecunia non olet" c’est-à-dire « l’argent n’a pas d’odeur » ! Pourtant, dans la Pompéi antique, l’argent avait bel et bien une odeur ou plutôt des odeurs! Elles pouvaient être désagréables, comme l'odeur de la sueur des corps, celle du poisson fermenté dans le garum, ou encore l’odeur de l'urine utilisée par les foulonneries pour dégraisser les tissus. Mais, dans d’autres cas, les odeurs pouvaient être très agréables : on pense notamment aux effluves qui émanaient des parfumeries et à la bonne odeur du pain chaud fait dans les nombreuses boulangeries de la ville. Les odeurs de l'ancienne Pompéi ne sont plus perceptibles aujourd'hui Cependant le travail des chercheurs sur les activités artisanales antiques au sein des fouilles de Pompéi nous permet de faire un voyage évocateur à travers les odeurs perdues de la ville.

_____________________________

Quali erano gli odori prodotti dagli antichi artigiani di Pompei? Ce lo racconta il film: “Pecunia non olet. L’odore dei soldi nell’antica Pompei”, prodotto da Produzioni TILE assieme al Centre Jean Bérard e al Parco Archeologico di Pompei e grazie ad un finanziamento della Regione Campania, per la regia di Nicola Barile.

Come avrebbe detto Vespasiano «pecunia non olet», ma i soldi anche a Pompei un odore ce l’avevano. A volte sgradevole, come l’odore dei corpi nei lupanari, il sudore dei vogatori, il pesce marcio nel garum, l’urina per smacchiare; a volte piacevole, come quello delle profumerie e delle panetterie. Il documentario è un viaggio negli odori dell’antica Pompei che oggi il nostro olfatto non riesce più a percepire. Il lavoro dei ricercatori sulle attività produttive all’interno degli scavi di Pompei permette di compiere un suggestivo viaggio attraverso gli odori perduti che le attività umane generavano durante il lavoro per produrre ricchezza. 

Nazione: Italia/FranciaRegia: Nicola BarileDurata: 40’Anno: 2018Produzione: Produzioni TILE, Centre Jean Bérard (CNRS-EFR), Parco archeologico di Pompei

Contacter

Sur le même thème