Canal-U

Mon compte

InVisu

Unité de service et de recherche de l’INHA et du CNRS, le laboratoire InVisu conduit une activité de veille, d’accompagnement, d’expérimentation et de conseil en matière d’acquisition, de traitement et de mise à disposition de l’information visuelle et textuelle en histoire de l’art à l’ère numérique.

InVisu met à profit les outils du numérique pour accompagner les renouveaux méthodologiques en histoire de l’art comme dans les sciences sociales en général, prêtant une attention particulière à la matérialité et à l’inscription dans la société des images, des vêtements, des objets décoratifs et quotidiens et des architectures. Dans cette perspective, les pièces les plus exceptionnelles comme les choses les plus ordinaires ont droit de cité. Le laboratoire s’attache également à observer les circulations à l’échelle locale comme internationale des artefacts, des acteurs et des formes.

L’équipe propose des formations pour accompagner la communauté des chercheurs et ingénieurs dans le numérique et la science ouverte.

Pour vous abonner au flux RSS de InVisu, cliquez sur l’icône de votre lecteur favori :

Liste des programmes

Gestes d'images 2 - Focus 1Les albums factices (ou scrapbooks) représentent une forme d’usage des images et du livre qui existe au moins depuis la Renaissance. Ces albums, souvent anonymes et rarement datés, permettent cependant de renseigner par leur matérialité des séries de gestes d’appropriation comme le détourage, découpage, coloriage, la mise en page, ...
Gestes d'images 2 - Focus 2Les albums factices (ou scrapbooks) représentent une forme d’usage des images et du livre qui existe au moins depuis la Renaissance. Ces albums, souvent anonymes et rarement datés, permettent cependant de renseigner par leur matérialité des séries de gestes d’appropriation comme le détourage, découpage, coloriage, la mise en page, ...
Comment peindre quand on ne sait pas dessiner ? Dans la seconde moitié du XIXe siècle, les fabricants de matériel pour artistes répondent à cette question en commercialisant de kits de photo-peinture, qui permettent aux amateurs de mettre en couleur des photographies et, ainsi, de se faire peintre sans être ...
Comment peindre quand on ne sait pas dessiner ? Dans la seconde moitié du XIXe siècle, nombreux sont les manuels qui enseignent à l’amateur comment devenir artiste. Plusieurs d’entre eux lui vantent en particulier les bénéfices de la photo-peinture et de ses dérivés, qui permettent de contourner l’étape préalable et ...
Comment peindre quand on ne sait pas dessiner ? La réponse en images, à partir de photographies du XIXe siècle retouchées en couleur, ou parfois largement colorisées pour ressembler à des tableaux en miniature.Gestes d'images 1 - Focus 3Titre : La photo-peinture au XIXe siècle : faire oeuvre de coloriageAuteur ...
L'artiste sri-lankais Vasantha Yogananthan, dans une série d'oeuvres inspirées du mythe indien du Ramayana, A Myth of Two Souls (2013-2019), réinvestit la tradition indienne de la photographie peinte particulièrement vive au XIXe siècle. Ses photographies, prises à la chambre et développées en noir et blanc, sont mises en couleur par ...
Séminaire Gestes d'images - 4 mars 2021 - InVisu - INHAColorier, embellir et s’approprier : un geste d’amateur / Hadrien Viraben, Le Mans Université Qualifier d’amateur le geste du coloriage, c’est partir du principe qu’à la différence de dessiner ou peindre, colorier ne nécessite aucun apprentissage et permet de contourner ...
Séminaire Gestes d'images - 25 mars 2021 - InVisu - INHAJoineriana, ou le collage avant le modernisme : copier, coller, et les procédés du collage / Freya Gowrley, University of DerbyS’appuyant sur l’analyse de 1775 du concept de « joineriana » utilisé par Anna Laetitia Barbauld – une métaphore de ...
À la différence des maîtres et brodeurs royaux, les compagnons brodeurs constituent une population difficile à appréhender pour le chercheur travaillant sur l'Ancien Régime. Sont ici examinées, à travers des archives judiciaires, comptables et notariales, plusieurs pistes qui permettent, au-delà des textes normatifs, d'esquisser les contours et les conditions de ...
Invitations, factures, papeterie commerciale : autant d'éphémères qui, s'ils échappent largement à la collecte publique, constituent de précieux documents pour l'histoire de la mode. Antoine Bucher revient sur la naissance de l'intérêt envers ces "vieux papiers" en montrant leur dimension historique, mais aussi artistique et patrimoniale à travers quelques exemples ...
 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte