Canal-U

Mon compte
Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.)  Université de Caen Normandie

Eribia 18-19 | 02 Mémoire des missionnaires français en Afrique Australe (Lesotho)


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/centre_d_enseignement_multimedia_universitaire_c_e_m_u/embed.1/eribia_18_19_02_memoire_des_missionnaires_francais_en_afrique_australe_lesotho.45829?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Eribia 18-19 | 02 Mémoire des missionnaires français en Afrique Australe (Lesotho)

Séminaires ERIBIA 2018-2019 : Mémoires et oublis / Memory and Oblivion

http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/eribia/5450

Marie-Claude BARBIER (ENS Cachan) 

Modérateur : Alexandra SLABY

Envoyé par les missions évangéliques de Paris en Afrique australe en 1832, Eugène Casalis allait devenir, par un concours inattendu de circonstances, l’ami et le conseiller particulier de Moshoeshoe, roi des Bassoutos. Ses liens d’amitié avec le roi, et son statut particulier de citoyen d'un pays non impliqué dans les conflits géopolitiques locaux, permirent la mise en place d'une exceptionnelle collaboration entre les deux hommes, fondée sur une relation de confiance et d’estime réciproque. Pendant ses 23 ans en Afrique australe, Casalis, en plus de son œuvre apostolique, transcrivit la langue des Bassouto et contribua largement au développement économique du pays ;  de plus, il aida le roi à structurer son pays, à fédérer son peuple en composant avec les Anglais pour mieux résister à l’expansionnisme des Boers. Le résultat fut la création d’une entité autonome qui devint en 1966 le royaume indépendant du Lesotho, enclave inattendue au milieu de l’Afrique du Sud, dont le roi actuel, Letsie III est le descendant direct de Moshoeshoe.

Le nom de Casalis n’est pas tombé dans l’oubli comme en témoigne le timbre commémoratif à son effigie, émis par le Lesotho en 1983 pour célébrer le 150e anniversaire de l’arrivée des missionnaires.


 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte