Canal-U

Mon compte
Fondation maison des sciences de l'homme

"Espoir d'un printemps israélien"


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/fmsh/embed.1/espoir_d_un_printemps_israelien.31399?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
GOLAN Avirama

Producteur Canal-U :
Fondation maison des sciences de l'homme
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


"Espoir d'un printemps israélien"

Avirama GOLAN a publié aux éditions Galaade (2011) Espoir d'un printemps israélien, sous forme de lettres adressées à une amie palestinienne, sur une période qui s’étale sur cinq mois, de septembre à janvier. Elle y raconte deux histoires de l’Etat d’Israël, en parallèle : la sienne, celle de sa famille d’une part ; et celle d’un arabe palestinien, d’autre part, né en Israël, maire d’un petit village au nord d’Israël, Kfar Yassif.
Sur le ton de la confidence où émerge l’expression d’une amitié profonde, elle s’adresse à son amie en pointant les erreurs, les malentendus, les aspirations au sein des deux peuples.
Dans cet entretien, Avirama Golan revient constamment sur la question du sionisme, celui de Théodore Herzl tout d’abord, inspiré «des valeurs de liberté, d’égalité de fraternité de la Révolution française, des définitions de la nation moderne, des idées éclairées des Lumières, jusqu’au socialisme, au marxisme et aux droits de l’homme». Puis elle insiste sur le glissement idéologique de ce sionisme original vers un sionisme radical tel qu’il est appliqué par la politique du gouvernement israélien de Benyamin Netanyahou, s’appuyant principalement sur la peur et cultivant la fermeture.
Le «printemps israélien» que souhaite ardemment Avirama Golan consisterait en une prise de conscience d’Israël, afin qu’il sorte du huis-clos dans lequel il se trouve actuellement enfermé.

Avirama GOLAN est journaliste et membre du Comité de rédaction au quotidien israélien Ha’aretz depuis plus de vingt ans, critique littéraire à la télévision israélienne et auteur de nombreux romans.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte