Canal-U

Mon compte
Institut d'astrophysique de Paris

LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES : DE L'ÉCHELLE GLOBALE À L'ÉCHELLE RÉGIONALE


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/iap/embed.1/les_changements_climatiques_de_l_echelle_globale_a_l_echelle_regionale.60163?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
LE TREUT Hervé

Producteur Canal-U :
Institut d'astrophysique de Paris
Contacter la chaine
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES : DE L'ÉCHELLE GLOBALE À L'ÉCHELLE RÉGIONALE

L'Institut d'astrophysique de Paris se met au direct ! La 13e conférence « à distance » aura lieu mardi 2 mars 2021 à 19h30, et sera donnée par Hervé Le Treut (climatologue, ancien directeur de l'Institut Pierre Simon-Laplace).

50 minutes de présentation, suivies de vos questions sur le chat : https://youtu.be/7S4Skefapso

Il est devenu impossible de parler de changement climatique comme en 1992, au moment du sommet de la Terre de Rio, lorsque se sont mises en place les premières volontés d’action face à ce nouveau risque. Ce risque était surtout apparent dans les travaux des chercheurs, et les possibilités de solution apparaissaient encore largement ouvertes. Ce n’est que progressivement, au cours des deux ou trois dernières décennies, que les changements sont apparus au travers d’évènements directement visibles : réchauffement, sécheresses ou inondations, relèvement du niveau de la mer, impacts sur la faune et la flore... Simultanément, le problème s’est aggravé, l’espace des solutions n’a cessé de se réduire, et nous sommes désormais confrontés à deux urgences qu’il faut apprendre à concilier. L’une concerne la réduction des émissions de gaz à effet de serre, à l’échelle de la planète. L’autre concerne les « territoires », les gens qui y vivent, la faune et la flore qui s’y développe. Il faut désormais les protéger, de manière préventive. Le projet « Acclimaterra », développé en (Nouvelle) Aquitaine depuis une dizaine d’années, permettra d’illustrer ces enjeux nouveaux.

Hervé Le Treut a fait l’essentiel de sa carrière au CNRS, et il est désormais professeur à Sorbonne-Université. Il est aussi depuis 30 ans professeur à Polytechnique.

Le programme de nos conférences à distance à venir : http://www.iap.fr/science/conferences/

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte