Canal-U

Mon compte
Institut d'astrophysique de Paris

MARS EXPRESS, ROSETTA, HAYABUSA, EXOMARS, MMX : LA QUÊTE SPATIALE DE « L'ÉMERGENCE » DE LA VIE ENTRE DANS UNE NOUVELLE ÈRE


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/iap/embed.1/mars_express_rosetta_hayabusa_exomars_mmx_la_quete_spatiale_de_l_emergence_de_la_vie_entre_dans_une_nouvelle_ere.49793?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
BIBRING Jean-Pierre

Producteur Canal-U :
Institut d'astrophysique de Paris
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

MARS EXPRESS, ROSETTA, HAYABUSA, EXOMARS, MMX : LA QUÊTE SPATIALE DE « L'ÉMERGENCE » DE LA VIE ENTRE DANS UNE NOUVELLE ÈRE

L'exploration spatiale du système solaire bouscule en profondeur des paradigmes parfois ancestraux, quant à notre conception de la formation et de l'évolution des mondes planétaires. À quelles échelles, dans l'espace et le temps, l'unicité de la Terre et de la vie qu'elle porte prennent-elles sens ? Quelle est la part relative de la contingence et de la généricité, dans les processus responsables des évolutions qui ont conduit à l'extraordinaire diversité qui se révèle à nous aujourd'hui ? Tel est le cadre dans lequel nous discuterons des missions spatiales récentes et en préparation.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.

Philippe 25/06/2019 02h08

Pour J.P. Bribing, l'idée que la vie puisse exister ailleurs dans l'univers (et non uniquement sur Terre) est issue d'une intuition simpliste sur la profusion d'étoiles, intuition devenue dogmatique. Il égrène les contingences spécifiques, depuis la création du soleil, qui ont abouties à l'apparition de la vie sur Terre, ce qui la rend unique - une reproduction exacte des mêmes phénomènes étant statistiquement impossible. L'existence même du système solaire interne serait une exception, due à la migration de Jupiter et Saturne.
Au final, ses conclusions reviennent à dire qu'il n'existe - dans tous l'univers - aucune planète similaire à la Terre, Mars, ou Saturne, car les grosses planètes de type Jupiter non migrantes ont empêché leur éventuelle création, et que même s'il en existait, aucune planète dans l'univers ne possède de l'eau libre en grande quantité à sa surface car seul un impact identique à celui qui a formé la Lune peut engendre cette eau. Et donc dans notre univers la vie ne peut pas exister ailleurs que sur Terre.
Il aurait été intéressant qu'il explique, puisque la vie selon lui n'attend que de l'eau liquide et un bombardement de comètes, pourquoi l'infinité des autres contingences possibles ne peuvent en aucun cas aboutir à un résultat favorable à la vie.
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte