Canal-U

Mon compte
Réseau des Écoles françaises à l'étranger

Entretien avec Giacomo Todeschini à propos de "Male ablata. La restitution des biens mal acquis, XIIe-XVe siècle"


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/resefe/embed.1/entretien_avec_giacomo_todeschini_a_propos_de_male_ablata_la_restitution_des_biens_mal_acquis_xiie_xve_siecle.54045?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Entretien avec Giacomo Todeschini à propos de "Male ablata. La restitution des biens mal acquis, XIIe-XVe siècle"


A l'occasion des Rendez-vous de l'histoire de Blois, en octobre 2019, Giacomo Todeschini nous parle de son ouvrage, coédité avec Jean-Louis Gaulin, "Male ablata.

La restitution des biens mal acquis, XIIe-XVe siècle" publié dans la collection de l’École française de Rome. "Male ablata. La restitution des biens mal acquis, XIIe-XVe siècle" Études réunies par Jean-Louis GAULIN et Giacomo TODESCHINI Dans l’Occident médiéval, à partir du XIIe siècle, la question des biens mal acquis rencontre celle de la restitution, cet acte par lequel le bon chrétien s’engage à rendre les richesses acquises illicitement pour être en accord avec l’enseignement de l’Église et avec sa conscience. Les "male ablata" ont souvent pour origine – mais non exclusivement – des relations de crédit abusives, usuraires, que la restitution permet précisément de réparer en indemnisant, directement ou indirectement, les débiteurs lésés. Les textes réunis dans ce volume s’appuient sur des dossiers documentaires inédits et apportent une première réponse aux questions historiques posées par la restitution des biens mal acquis : quels en furent les acteurs, les bénéficiaires et les intermédiaires, quelles en furent les modalités, la chronologie et la place dans les sociétés médiévales ? 

Giacomo Todeschini (Milan 1950) a été professeur d’histoire médiévale à l’université de Trieste. Ses études se sont concentrées sur le développement des théories, des lexiques et des langages économiques médiévaux et modernes. Parmi ses publications récentes : "Les marchands et le temple", Albin Michel, Paris, 2017 ; "Gli ebrei nell’Italia medievale", Carocci, Rome, 2018. 

http://www.publications.efrome.it/ope...

Production : Ecole française de Rome, Réseau des Écoles françaises à l'étranger, octobre 2019 

Réalisation : J. Ballu et R. Figuier, avec la participation de M. Zago 

Montage : D. Bouisset, Allindi


 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte