Canal-U

Mon compte
Université de tous les savoirs

La France et l'Algérie : 130 ans d'aveuglement


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_de_tous_les_savoirs/embed.1/la_france_et_l_algerie_130_ans_d_aveuglement.1263?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
WINOCK Michel

Producteur Canal-U :
Université de tous les savoirs
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


La France et l'Algérie : 130 ans d'aveuglement

La guerre d'Algérie a durée de 1830 à 1962. Un raccourci provocateur si l'on considère qu'entre la conquête d'Alger en 1830 et les accords d'Evian en 1962, il y eut des périodes de paix et de stabilité. Mais on peut employer une telle formule dans le but de mettre en évidence la durée du conflit. Un conflit qu'il ne faut pas réduire aux dernières années. Il a fallu une longue période à la France pour coloniser la totalité de l'Algérie. Une longue guerre inexpiable et très violente de part et d'autres. Violence fondatrice des rapports entre les deux communautés. Il faut aussi évoquer la violence de la confiscation des terres, la France voulant faire de l'Algérie une colonie de peuplement. Il en est résulté une paupérisation importante de la population musulmane. A cause de ces violences l'Algérie n'a jamais trouvé son statut, « pendant 130 ans d'aveuglement »…

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.

Hakim 21/04/2012 10h27

"Donner nous vos armes, et nous vous donnerons nos couffins". (BEN MHIDI).ceci pour introduire une toute petite remarque, en rapport avec l'amalgame entretenue en parlant du terrorisme du FLN! La population algérienne évaluée à 8millions en 1830 de même qu'en 1962 pose le problème de cette stagnation mathématiquement impossible, ne peut on pas soulever le problème d'un génocide? (Larousse).
Les archives d'églises montrent un chiffre effarent de 1 million de mort en 1860 à la simple Mitidja d'Alger, passer sous silence sous le prétexte fallacieux de famine !!!
N’étant pas politicien, encore moins politologue, la notion d’intellectuelle faussaire trouve ici me semble t-il toute sa place dans ce thème qui ne peut être abordé que si l’on dépassionne ce débat brulant (Cf. Boniface)
Salutations.

RH 16/04/2012 12h51

Merci à Michel Winock de nous raconter 130 ans d'hésitations sur la politique à mener. C'est ce que j'ai compris de sa belle conférence.
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte