Canal-U

Mon compte
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Pascal Rogard "Cinéma, le modèle français" (Rencontres Master Pro Cinema)


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_paris_1_pantheon_sorbonne/embed.1/pascal_rogard_cinema_le_modele_francais_rencontres_master_pro_cinema.12534?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
ROGARD Pascal

Producteur Canal-U :
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Pascal Rogard "Cinéma, le modèle français" (Rencontres Master Pro Cinema)

Auteur d'ouvrages sur l'économie du cinéma, engagé au sein d'organismes professionnels tels La Chambre syndicale des producteurs et exportateurs de films français, dont il est secrétaire en 1981, ou la Société civile des auteurs, réalisateurs et producteurs (ARP), dont il est délégué général de 1989 à 2003, Pascal Rogard est actuellement directeur général de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD).

C'est à ce titre qu'il est intervenu en 2013 pour les étudiants du Master Pro Ciné Sorbonne, en proposant 3 conférences thématiques.

Pour ce second rendez-vous, Pascal Rogard revient sur ce qu'est le modèle français aujourd'hui en repartant sur son origine. En passant par les accords Bloom Byrnes, la création de la TSA et du compte de soutient, au soutient à la production cinématographique par la télévision, il nous démontre en quoi ce modèle repose sur un financement parafiscal autonome. Le financement du cinéma français est à voir selon deux volets : le premier étant le système d'aide sélective et d'aides automatiques ; et le second l'obligation pour les chaines de télévision à contribuer au financement du cinéma par une obligation d'investissement financier dans la production d'un film. Avec l'arrivée des nouvelles technologies, c'est ce premier volet qui est mis à mal ; la logique voudrait qu'une taxe sur les produits audiovisuels d'une offre triple play soit mise en place mais Bruxelles refuse aujourd'hui de taxer les opérateurs. Enfin il aborde l'affaire Maraval, et la question de la numérisation des salles grâce à la politique de soutient à la modernisation.

  •  
  •  
    Date de réalisation : 27 Février 2013
    Durée du programme : 83 min
    Classification Dewey : Médias documentaires, éducatifs, d'information, journalisme, édition
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Arts du spectacle (cinéma/audiovisuel, théâtre, danse...)
    Collections : Master Pro Cinéma - rencontres professionnelles
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : ROGARD Pascal
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : master, cinema
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte