Canal-U

Mon compte

DELPUECH André

Après des études en archéologie et préhistoire à l'Université de Paris I Panthéon-Sorbonne puis à l'Université de Bordeaux I, André Delpuech a commencé des recherches sur le Paléolithique et le Mésolithique en Auvergne où il a dirigé plusieurs chantiers de fouilles.  Sa carrière professionnelle débute parallèlement à l’A.F.A.N. (Association pour les Fouilles Archéologiques Nationales). Au sein de la Direction des antiquités d’Auvergne, en 1983, il est chargé d’étude pour la carte archéologique nationale puis à partir de 1984, en tant qu’archéologue, il est en charge des fouilles de sauvetage sur l’autoroute A71 (Clermont-Fd-Bourges). En 1988, il est promu coordinateur, responsable des opérations d'archéologie préventive sur le tracé de l’autoroute A5 (Melun-Troyes). Il intègre ensuite le Ministère de la culture et de la communication en 1990, date à partir de laquelle il devient ingénieur d’étude au bureau de l’archéologie préventive et de sauvetage, à la sous-direction de l’archéologie de la direction du Patrimoine.
En 1992, chargé de créer le nouveau service régional au sein de la Direction régionale des affaires culturelles, il devient conservateur régional de l’archéologie de Guadeloupe. Co-directeur des fouilles archéologiques sur les sites précolombiens de Morel (le Moule), Anse à la Gourde (Saint-François) et autour des roches gravées de Trois-Rivières, en coopération avec l'Université de Leiden (Pays-Bas), il a été également le commissaire de l'exposition "Présents Caraïbes - 5000 ans d'histoire amérindienne" en 1993, à Basse-Terre de Guadeloupe. Puis, de 2002 à 2004, il est chef du bureau de la recherche archéologique à la direction nationale de l’Archéologie du Ministère de la Culture. Depuis 2005, il est conservateur général du patrimoine, au musée du quai Branly – Jacques Chirac, responsable de l’ensemble des collections archéologiques, ethnographiques et coloniales des Amériques.
Après des travaux sur le Paléolithique et Mésolithique européen, il a publié de nombreux articles sur l'histoire amérindienne et coloniale de la Caraïbe et dirigé plusieurs ouvrages sur l'archéologie des Antilles. Il a organisé ou co-organisé divers colloques dont, en mai 2012, le premier colloque international sur « l’archéologie de l’esclavage colonial » au musée du quai Branly, publié sous sa direction en 2014 aux Editions La Découverte. En 2014, il a été commissaire de l’exposition « Espaces amérindiens. Archéologie en Grande-Terre de Guadeloupe », au musée archéologique Edgar Clerc, en Guadeloupe ; en septembre 2015, il a été co-commissaire de l’exposition « Il mondo che non c’era » au Museo Archeologico Nazionale de Florence (Italie).
André Delpuech est depuis 2008 président de la sous-commission Amérique de la Commission consultative des recherches archéologiques à l’étranger du ministère des Affaires étrangères. Il est membre du comité scientifique des Patrimoines de la traite négrière et de l’esclavage du ministère de la Culture. Il a été Vice-Président de l’International Association for Caribbean Archaeology de 2005 à 2011, et membre du Conseil national de la recherche archéologique du ministère de la Culture et de la Communication de 2006 à 2012. Depuis 2016, il est membre du comité d’administration d’ICOM France (Organisation internationale des musées).


 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte