Canal-U

Mon compte

HÉBRARD Jean

 

Inspecteur général de l’Education nationale honoraire, Chargé d’une mission de Codirection du CRBC, professeur invité à l’Université du Michigan, Jean HEBRARD enseigne à l'École des Hautes Études en Sciences sociales où il codirige le Centre de Recherche sur le Brésil Colonial et Contemporain et à l’Université du Michigan à Ann Arbor (USA) où il codirige le Law in Slavey and Freedom Project.
Ses séminaires portent sur l'histoire sociale et culturelle des sociétés esclavagistes et post-esclavagistes du monde Atlantique. Il avait été auparavant chargé de recherche au Service d'histoire de l'éducation de l'Institut national de recherche pédagogique (unité de recherche associée au CNRS) où il travaillait sur les modes de transmission des savoirs élémentaires et sur les pratiques culturelles de l’écriture dans l’Europe du sud-ouest aux époques moderne et contemporaine.
Depuis 2000 il était professeur associé à l’EHESS. Il a notamment publiéDiscours sur la lecture (1880-2000), Paris, 2000 (en coll. avec Anne-Marie Chartier) et a participé aux grandes enquêtes sur l’histoire du livre et de la lecture en France (Histoire de l'édition françaisePratiques de la lectureLe Grand Atlas des littératuresHistoire des bibliothèques françaises, etc.). Depuis une dizaine d’années, il a étendu ses recherches aux mondes coloniaux des empires catholiques de l’Atlantique. Il travaille actuellement sur la manière dont les esclaves et leurs descendants utilisent les cultures écrites des administrations coloniales pour conquérir des droits que leur statut juridique leur refuse et des identités dont ils ont été spoliés. Il vient de publier en collaboration avec Rebecca Scott Freedom Papers: An Atlantic Odyssey in the Age of Emancipation (Harvard University Press 2012) qui a reçu deux prix à l’American Historical Association et de diriger un livre collectif : Brésil : quatre siècles d’esclavage (Karthala et CIRESC, 2012). Il prépare actuellement une version française du premier et a commencé un projet de recherche comparative sur la manière dont les ex-esclaves affranchis ou leurs descendants reconstituent le nom qui leur a été enlevé dans les empires catholiques du monde atlantique, tant en Afrique qu’aux Amériques.

 


 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte