Canal-U

Mon compte

WALDROP Keith

Grande figure de la poésie américaine et de l’édition indépendante, Keith Waldrop a fondé avec son épouse, la poètesse Rosmarie Waldrop, la maison d'édition Burning Deck à Providence (USA) dans les années soixante : ensemble ils ont publié de très nombreux écrivains et poètes américains mais aussi français, Jacques Roubaud, Pascal Quignard, Emmanuel Hocquard, entre autres.

Keith Waldrop a plusieurs casquettes (outre celle que lui a léguée Edmond Jabès) : poète, éditeur, il est aussi grand traducteur, de Charles Baudelaire à David Lespiau, mais encore artiste, puisqu’il compose depuis de nombreuses années des collages, œuvre singulière qui a donné lieu à une publication récemment : Several Gravities (Siglio Press, 2009).

Keith Waldrop était, jusqu’en novembre 2009, un poète aussi discret qu’admiré : il a publié de nombreux livres de poèmes aux États-Unis dont certains ont fait date. En novembre 2009, il s’est vu attribuer le prix littéraire américain le plus prestigieux, The National Book Award pour son livre Transcendental Studies: A Trilogy. L’œuvre de Keith Waldrop s’est imposée comme étant l’une des plus importantes des quarante dernières années – sans jamais avoir sacrifié aux modes littéraires et poétiques du moment.

En France, plusieurs textes de Keith Waldrop ont été traduits et publiés, d’abord en 1982 avec Poème de mémoire, traduit par A.-M. Albiach (Orange Export, 1982), puis dans les années 90, Une cérémonie qui se passait ailleurs (Fourbis, 1990), Aimer par description, traduit par F. de Laroque (Créaphis, 1995) puis Taches d'eau, traduit par P. Keineg (Format Américain, 1997). Plus récemment : Pertes inespérées, apportées par le vent, traduit par B. Rival et B. Vilgrain (Théâtre typographique, 2008) ; Tant qu’il fera jour (roman), traduit par P. Keineg (éditions Circé, 2009) ; Échos de Mrs. Crowe, traduit par B. Rival (Contrat Maint, 2009) et Le vrai sujet. Interrogations et conjectures de Jacob De Lafon, traduit par O. Brossard (José Corti, 2010).

Keith Waldrop a écrit des livres en collaboration avec son épouse Rosmarie Waldrop. Deux titres ont été traduits récemment en français : Tome un, traduit par un collectif à Royaumont et par J. Valéry (Créaphis, 1997) et Un cas sans clef, traduit par M. Borel et F. Valéry (éditions de l’Attente, 2010).


 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte