Documentaire
Notice
Langue :
Français
Crédits
Jeanne Amiel (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/fatz-8569
Citer cette ressource :
Jeanne Amiel. Canal-U-Médecine. (2007, 14 janvier). Le C des calculs de l'uretère avec le lithotripteur EDAP LT O1 à repérage échographique , in Film.. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/fatz-8569. (Consultée le 14 juillet 2024)

Le C des calculs de l'uretère avec le lithotripteur EDAP LT O1 à repérage échographique

Réalisation : 14 janvier 2007 - Mise en ligne : 14 octobre 2007
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Les résultats de 143 lithiases urétérales traitées avec l'EDAP LT 01, sont analysés en fonction de la localisation lithiasique sur l'uretère, la nécessité de la manipulation urétérale, et de la position du patient lors du tir. L'uretère est divisé en 6 segments : la jonction urétérale (UPJ), l'uretère proximal (PU1 et PU2), l'uretère médian (MU), et l'uretère distal (D1 et D2). Tout confondu, le taux de fragmentation (FR) est de 72% se détaillant en : UPJ (89%, 26/29), PU1 (86% 13/15), PU2-MU (62% 15/24), DUI (59% 25/42), DU2 (72%, 24/33). Aucune anesthésie, ni aucune prémédication intra-veineuse n'a été utilisée. 28% des patients ont bénéficié d'une manipulation urétérale (in situ/push back = 103/29) Pour PU1; le FR est 2 fois plus élevé après un cathétérisme rétrograde (in situ/push back = 5/8). Pour PU2 et MU, la position décubitus latérale est la plus utilisée. Pour UPJ et PU1 la position de décubitus dorsale s'est révélée plus performante. Pour DU1 et DU2, le décubitus ventral a été nécessaire. Pour toutes les lithiases en position DU1, la vessie doit être en réplétion et le FR est plus élevé en DU2 qu'en DU1. Les lithiases en position DU2 se projettent dans la paroi vésicale voire apparaissent en intravésical (lithiase méatique). Le taux de disparition du calcul (à 3 mois) après tir combiné ou non au cathétérisme uretéral est de 93% (27/29). Ce taux est de 94% (70/75) après tir in-situ. La PEL combinée au cathétérisme urétéral se révèle très efficace pour UPJ, PU1 et DU2. Le succès des tirs in-situ augmente avec l'expérience de l'opérateur.

Origine FILMED 1987 - 91 5204 108 Générique Auteur: Amiel J. Co-auteurs: Peyrottes A.Toubol J.Touabi K. Référence Filmed: 91 5204 108 SCD médecine

Intervention

Dans la même collection

Sur le même thème