Conférence
Chapitres
Notice
Langue :
Français
Crédits
CERIMES (Production), Musée du quai Branly (Production), Françoise Héritier (Intervention), Pierre Lemonnier (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
Françoise Héritier, Pierre Lemonnier. CERIMES. (2013, 30 mai). Le sperme en Afrique et en Océanie. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/65549. (Consultée le 27 février 2024)

Le sperme en Afrique et en Océanie

Réalisation : 30 mai 2013 - Mise en ligne : 30 mai 2013
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Conférence du 30 mai 2013 sur "Le sperme en Afrique et en Océanie", avec Françoise Héritier, anthropologue et ethnologue, et Pierre Lemonnier, anthropologue, spécialiste des cultures de Papouasie Nouvelle Guinée, dans le cadre du cycle "Décalages : les autres et nous" de l'Université populaire du quai Branly (UPQB).

Le sperme est considéré dans les sociétés patrilinéaires d'Afrique de l'Ouest prises ici en considération, comme l'élément, issu du sang qui porte l'inscription de l'individu dans le lignage d'appartenance. Il ne figure pas néanmoins comme élément constitutif de l'identité personnelle, ce qui évincerait les femmes  du recours à une identité. C'est sous la forme englobante du sang et de la hiérarchie établie entre les divers sang transmis par les ascendants, que se comprend la valeur éminente du sperme à la fabrication duquel seuls parviennent les hommes, comme assignateur de filiation et d'identité. Par ailleurs, le sperme est défini par un certain rapport avec des notions centrales des systèmes de représentations, comme la chaleur, la puissance, le danger, la dangerosité. Il entre également en résonance avec le rapport établi par les organisations sociales entre les quatre éléments fondamentaux, avec la gestion des corps et, très finement, avec la cuisson des poisons.
(Françoise Héritier)

En Océanie, le sperme peut intervenir dans les représentations de la vie, de la 'fabrication' des enfants et dans l'organisation, la filiation, mais aussi lors de rituels variés : initiations masculines, rites de fertilité.
Au delà de l'ethnographie de systèmes de pensées et de pratiques faisant intervenir le sperme, de manière réelle ou imaginaire, l'Océanie présente des variations sur le rôle des humeurs qui conduisent à étudier des systèmes de transformations faisant tantôt intervenir le sperme, tantôt d'autres substances (sang féminin, urine, graisse de porc, fluides cadavériques, sauces d'origine végétale...). Se pose alors la question des équivalences entre ces diverses substances, mais aussi entre ces substances et toutes sortes d'objets.
(Pierre Lemonnier)

 

Intervention

Sur le même thème