Entretien

Entretien #126 témoignage d'Antonio De Almeida Mendes

Réalisation : 2 avril 2018 Mise en ligne : 2 avril 2018
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Projet de recherche : Le Portugal noir : dépendances, travail servile et « race » (XVe-XIXe siècles)

Au XVe siècle, le développement d’un bassin de liaisons atlantiques entre l’Europe du Sud et l’Afrique de l’Ouest, englobant de nombreuses sociétés européennes et africaines, a favorisé la circulation, d’un continent à l’autre, d’érudits, d’esclaves, de légats, de négociants, de convertis, de renégats, de paysans, de gens de mer et de guerre. Les présences africaines pérennes se sont ainsi multipliées à Barcelone, à Lisbonne, à Séville ou à Valence. Plusieurs questionnements traversent le projet de recherche qui sera conduit à l’IEA :

1. quelles sont les conséquences pour la société et l’économie portugaise de la présence massive d’une population servile d’origine africaine ?

2. Quelles trajectoires ont connu les mulâtres, pardos et negros da terra (gens de couleurs nés au Portugal), dans ces villes d’Europe du sud ?

3. Peut-on parler d’un modèle social et économique portugais ?

Le Portugal des temps modernes et son espace colonial d’outre-mer apparaît ainsi comme un espace laboratoire pour penser une chronologie des systèmes de travail contraints et des processus de hiérarchisation par la race ; un espace qui serait l’héritier d’une histoire méditerranéenne autant qu’atlantique, européenne autant qu’africaine.

Biographie

Historien spécialiste de l’esclavage et des traites négrières de la première modernité (du XIVe au XVIe siècle) et de l’histoire du premier Atlantique, António de Almeida Mendes est maître de conférences à l’Université de Nantes, membre fondateur du Centre International de Recherches sur les Esclavages, membre du Centre de recherches en histoire internationale et atlantique et membre de 2013 à 2016 du Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage. Il co-dirige à l’Université de Nantes le programme STARACO (STAtuts, RAce et Couleurs dans l’Atlantique) qui entend engager une réflexion sur la construction de hiérarchies et de statuts hérités de l’esclavage dans les mondes ibériques, ainsi que le programme PRALT (PRAtique de l’ALTérité de la Méditerranée à l’Atlantique, XVe-XXe siècle) à la Casa de Velázquez (Madrid). Il termine la rédaction de deux ouvrages : Une histoire de la race dans l’Atlantique ibérique et Relier et ordonner un monde
de races. Histoires méditerranéennes et atlantiques des traites et des esclavages en péninsule Ibérique : XIVe-XVIe siècles.

Discipline :
Contacter

Sur le même thème