Entretien

Entretien #29 avec Parvis Ghassem-Fachandi

Réalisation : 29 novembre 2013 Mise en ligne : 29 novembre 2013
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Projet de recherche : « Une ethnographie du travail religieux dans une communauté musulmane indienne »

De quelle manière les exigences quotidiennes d’organisation de la vie par le travail informel reflètent-elles les différentes façons de comprendre le travail religieux, et de quelle manière l’évolution des concepts de travail religieux influence-t-elle la compréhension des autres formes de travail ? Ce projet étudie comment les rapports entre le travail religieux et les autres régimes de travail évoluent au sein des communautés musulmanes Gujarati à un moment où la nature du travail, ainsi que les définitions de l’islam, sont en cours de profondes transformations mondiales. Ces changements restructurent la nature même du travail religieux et créent de nouvelles formes de distinction au sein des communautés religieuses. L’étude se fonde sur les recherches effectuées à Juhapura, une grande banlieue musulmane d’Ahmedabad, la plus grande ville du Gujarat, où vit un large éventail de communautés musulmanes avec des différences de classes et de castes prononcées, mais aussi des divisions sectaires complexes pratiquées par les diverses formes locales de l’Islam.

Biographie

Parvis Ghassem-Fachandi a obtenu son doctorat en anthropologie à l’Université Cornell en 2006, après avoir obtenu un magister en Ethnologie à la Freie Universität de Berlin en 1998. Il a enseigné à l’Université de Princeton en 2006 et a obtenu une bourse post-doctorale au Centre pour la religion et les média à la NYU en 2006-2007. Né dans l’ex-Berlin divisé, il a grandi principalement en Allemagne mais aussi en France et au Canada. Il a mené des recherches de terrain ethnographiques sur l’identification religieuse, le nationalisme, le rituel et la violence à Gibraltar, aux États-Unis et au Gujarat, en Inde. Il occupe actuellement un poste permanent de professeur assistant d’anthropologie socioculturelle à l’Université Rutgers.

Thème
Notice
Contacter