Entretien

Entretien #50 avec Supriya Routh

Réalisation : 26 mai 2014 Mise en ligne : 26 mai 2014
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

A l’IEA de Nantes dans le cadre de la Chaire France BIT

Projet de recherche : “ Une conception du droit du travail pour les activités économiques informelles”

Dans la recherche qu’il se propose d’entreprendre, Supriya Routh analysera le droit dans un contexte d’emploi informel au sein des pays en développement. L’emploi non structuré est un phénomène typique de ces pays. Dans un pays comme l’Inde, l’emploi informel représente 93% de l’emploi total. Le droit du travail, fondé sur le concept juridique des relations de travail dans une structure industrielle, ne peut pas faire face à la situation difficile des travailleurs informels. C’est dans ce contexte que Supriya Routh se propose d’élaborer un cadre de droit du travail pour l’économie informelle qui prévoit la participation des institutions intégrées, ou des acteurs, comme les parties politiques, les médias, les représentants élus, les ONG, etc., dans le processus de création de lois.

Une telle législation du travail a besoin d’être placé dans le contexte des activités économiques informelles spécifiques au sein de pays distincts car les activités du secteur informel sont propres à chaque région du monde. Supriya Routh souhaite analyser certaines de ces activités informelles spécifiques (par ex. les marchands de rue, tireurs de poussepousse) en Inde et dans d’autres pays d’Asie du sud, dans le but de développer un cadre de législation du travail pour les travailleurs informels en Asie du Sud. Il s’inspirera des théories de la justice sociale dans le but de développer un cadre théorique pour son étude. Ainsi, il a l’intention de s’engager dans l’étude d’acteurs, de procédures et de lieu de création du droit (du travail) en Asie du sud.

Biographie

Avec une licence de droit de l’Université du Nord Bengale en Inde, Supria Routh a reçu sa maîtrise de l’École de Droit de l’Université Vanderbilt aux États-Unis, grâce à une bourse Fulbright. Son doctorat de recherche sur le droit et la société, de la faculté de droit de l’Université de Victoria au Canada, est une étude interdisciplinaire en droit, sociologie et économie. Les recherches doctorales de Supriya Routh se concentrent sur les activités économiques informelles des pays en développement (avec un accent particulier sur l’Inde) dans le but de vérifi er s’il est possible d’améliorer les conditions des travailleurs informels grâce à l’approche des capabilités développée par Amyrtya Sen et Martha Nussbaum. Il a publié dans des journaux internationaux de droit et sciences sociales.

Thème
Notice
Contacter