Entretien
Notice
Langue :
Français
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à la Maison des sciences de l'homme en Bretagne et à l'Université Rennes 2, à la revue Place Publique Rennes, à la radio Canal B, à la wikiradio de l'Université européenne de Bretagne ainsi qu'aux auteurs.
DOI : 10.60527/pn34-zd37
Citer cette ressource :
MSHB. (2018, 16 novembre). Chercheurs en ville #38 - « Le médecin, le malade et le philosophe » , in Saison 5 | 2018-2019. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/pn34-zd37. (Consultée le 17 juin 2024)

Chercheurs en ville #38 - « Le médecin, le malade et le philosophe »

Réalisation : 16 novembre 2018 - Mise en ligne : 28 septembre 2020
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Chercheurs en ville accueille Jacqueline Lagrée, philosophe et membre du comité d’éthique médicale au CHU de Rennes. Dans cette émission réalisée par Lucie Louâpre, elle répond aux questions de Colette David et Christian Le Bart sur le dernier ouvrage qu’elle a publié aux Presses Universitaires de Rennes « Le médecin, le malade et le philosophe ».

Pourquoi la médecine et la philosophie sont-elles aussi étroitement liées ? Au-delà du dualisme entre ces deux disciplines, comment le médecin du corps coopère-t-il avec le médecin de l’âme ? Jacqueline Lagrée commence par nous expliquer pour quelles raisons elle s’est intéressée à ces questions. Malgré les nouvelles questions éthiques posées par les innovations technologiques, les représentations du médecin et du malade semblent intemporelles. Comment le philosophe se situe-t-il par rapport au médecin et au malade ?

Qu’est-ce que la santé ? Qu’est-ce que la maladie ? Quel est l’impact de la maladie sur la façon d’aborder la vie ? Comment les patients gèrent-ils leurs souffrances ? Pour Jacqueline Lagrée, « la maladie impose de mettre l’imagination au pouvoir ». Mais qu’est-ce qu’être médecin aujourd’hui ? Comment le philosophe nous aide à comprendre ce qui se joue dans la relation patient-médecin ?

Dans la seconde partie de l’émission, l’équipe de Chercheurs en ville aborde la question du comité d’éthique du CHU de Rennes. Plus précisément, elle s’interroge sur son fonctionnement ainsi que sur l’évolution des problèmes soumis au regard des philosophes. De la procréation médicalement assistée au débat sur la fin de vie, les questionnements ne manquent pas…

Notre invitée : Jacqueline Lagrée, professeur émérite de philosophie à l’université de Rennes 1 est spécialiste de la philosophie de l’âge classique (Spinoza, les néostoïciens). Elle fait partie depuis sa création du comité d’éthique médicale du CHU de Rennes et intervient régulièrement auprès d’un public de soignants.

Ancienne élève de l’ENS de Fontenay aux roses (1965-70), agrégée de philosophie (1970), elle a soutenu en 1990 une thèse intitulée « Religion naturelle et raison : enjeux et effets philosophiques de la position d'un credo minimum au XVIIème siècle » puis une HDR en 1992 sur l’histoire de la philosophie classique à l’université Paris IV Sorbonne.

Dans la même collection