Conférence
Notice
Lieu de réalisation
UFR de Droit Economie Sciences Sociales, Tours
Langue :
Français
Crédits
Jean Philippe [MSH-Val de Loire] CORBELLINI (Réalisation), René Mokounkolo (Intervention)
Conditions d'utilisation
Enregistrement diffusé sous Licence Creative Commons BY-NC-ND 3.0
Citer cette ressource :
René Mokounkolo. MSHValdeLoire. (2013, 7 juin). La réadaptation socioprofessionnelle de salariés au retour d'une mission à l'étranger : effets de caractéristiques personnologiques, organisationnelles et interculturelles. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/94659. (Consultée le 3 mars 2024)

La réadaptation socioprofessionnelle de salariés au retour d'une mission à l'étranger : effets de caractéristiques personnologiques, organisationnelles et interculturelles

Réalisation : 7 juin 2013 - Mise en ligne : 7 juin 2013
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Porteur de projet :
René MOKOUNKOLO, Psychologie des Ages de la Vie (PAV) – EA 2114

Partenaires :
Cité, TERritoires, Environenement et Sociétés (CITERES) – UMR 7424
Centre d’Expertise et de Transfert universitaire – expertise Transfert Intelligence & connaissances sociales (CETU ETIcS)
Laboratoire d’Economie d’Orléans (LEO) – UMR 6221

Année de l’Appel à projet :
2010

la mobilité professionnelle internationale des salariés est censée augmenter leurs opportunités de carrière, et favoriser le développement des organisations à l’international. Or beaucoup d’études révèlent des difficultés de réadaptation, au retour, de ces salariés aux niveaux professionnel et socioculturel. Notre projet, présenté par un groupe pluridisciplinaire de chercheurs spécialistes de l’étude des transitions professionnelles vise trois objectifs :

  • Evaluer le niveau d’adaptation, dans les domaines organisationnel et socioculturel, de salariés rentrant de mission à l’étranger
  • Mesurer le poids de certaines caractéristiques individuelles vs organisationnelles sur les processus adaptatifs déployés par ces agents
  • Etablir dans quelle mesure leurs orientations d’acculturation peuvent moduler les effets des variables précédentes.

L’originalité de notre projet réside dans son inscription dans un champ de recherche situé à l’interface de l’analyse économique, sociologique ou psychologie du travail et de l’approche interculturelle. Les résultats attendus devraient contribuer à aider les organisations à mieux identifier, préparer et rapatrier leurs agents, et plus largement à mettre en place une gestion plus efficiente des transitions professionnelles. Un questionnaire sera utilisé. La recherche sert de support à un travail de thèse.

Intervention

Sur le même thème