Échanges et proximité : la première loi de la géographie

Description

La mondialisation et les nouvelles technologies semblent avoir affaibli les effets de la proximité et de la distance dans l'organisation de l'espace des sociétés. Pourtant les marques profondes laissées par des siècles de restriction des échanges du fait des difficultés et du coût de franchissement de la distance sont encore très apparentes dans l'organisation du monde. Les principales régions économiques, les grandes aires culturelles, des alliances territoriales se sont formées dans ce contexte. Aujourd'hui encore, le potentiel de la proximité continue à structurer les réseaux d'échanges avec leurs inégalités et leurs asymétries.La première loi de la géographie s'énonce clairement par cette boutade : « Tout interagit avec tout mais deux choses voisines ont plus de chances d'entrer en interaction que deux choses lointaines ». Dans ce cours, on explicitera la signification de cette loi et on en montrera les conséquences. On apprendra à jouer avec cette loi au moyen du modèle gravitaire qui la résume en la formalisant mathématiquement.

Vidéo pédagogique

Modèle gravitaire et structure fractale
Vidéo pédagogique
00:11:09
Modèle gravitaire et structure fractale
Pumain
Denise

Les hiérarchies de centres qui émergent et évoluent sous la contrainte de la proximité géographique peuvent être analysées avec des outils de géométrie fractale, mis au point par les mathématiciens

Le champ urbain des prix fonciers
Vidéo pédagogique
00:11:16
Le champ urbain des prix fonciers
Pumain
Denise

Cette vidéo montre, à travers des exemples de villes comme Sydney ou Paris comment le modèle centre-périphérie qu'on appelle champ urbain se traduit dans la distribution spatiale des prix fonciers et

Interactions et centralité dans les réseaux
Vidéo pédagogique
00:11:30
Interactions et centralité dans les réseaux
Pumain
Denise

Cette séquence explique comment les réseaux aident à définir d'autres formes de proximité géographique et comment aussi la structure de certains réseaux est influencée par la proximité géographique.

Le potentiel : définition et mesure
Vidéo pédagogique
00:11:58
Le potentiel : définition et mesure
Pumain
Denise

Le potentiel d'interaction géographique constitue une mesure d'accessibilité généralisée, que ce soit à la population, à la richesse, à des équipements, qui caractérise une situation géographique en

Intervenants

France
Agrégée de géographie, docteur d'État. Professeur de géographie à l'Université de Paris XIII, puis de Paris I (à partir de 1990), conseiller technique à l'Institut national d'études démographiques, chercheur à l'équipe PARIS [Pour l'avancement des recherches sur l'interaction spatiale] (en 1989)

France
Agrégée de géographie, docteur d'État. Professeur de géographie à l'Université de Paris XIII, puis de Paris I (à partir de 1990), conseiller technique à l'Institut national d'études démographiques, chercheur à l'équipe PARIS [Pour l'avancement des recherches sur l'interaction spatiale] (en 1989)

France
Agrégée de géographie, docteur d'État. Professeur de géographie à l'Université de Paris XIII, puis de Paris I (à partir de 1990), conseiller technique à l'Institut national d'études démographiques, chercheur à l'équipe PARIS [Pour l'avancement des recherches sur l'interaction spatiale] (en 1989)

France
Agrégée de géographie, docteur d'État. Professeur de géographie à l'Université de Paris XIII, puis de Paris I (à partir de 1990), conseiller technique à l'Institut national d'études démographiques, chercheur à l'équipe PARIS [Pour l'avancement des recherches sur l'interaction spatiale] (en 1989)

France
Agrégée de géographie, docteur d'État. Professeur de géographie à l'Université de Paris XIII, puis de Paris I (à partir de 1990), conseiller technique à l'Institut national d'études démographiques, chercheur à l'équipe PARIS [Pour l'avancement des recherches sur l'interaction spatiale] (en 1989)

France
Agrégée de géographie, docteur d'État. Professeur de géographie à l'Université de Paris XIII, puis de Paris I (à partir de 1990), conseiller technique à l'Institut national d'études démographiques, chercheur à l'équipe PARIS [Pour l'avancement des recherches sur l'interaction spatiale] (en 1989)

France
Agrégée de géographie, docteur d'État. Professeur de géographie à l'Université de Paris XIII, puis de Paris I (à partir de 1990), conseiller technique à l'Institut national d'études démographiques, chercheur à l'équipe PARIS [Pour l'avancement des recherches sur l'interaction spatiale] (en 1989)

France
Agrégée de géographie, docteur d'État. Professeur de géographie à l'Université de Paris XIII, puis de Paris I (à partir de 1990), conseiller technique à l'Institut national d'études démographiques, chercheur à l'équipe PARIS [Pour l'avancement des recherches sur l'interaction spatiale] (en 1989)

France
Agrégée de géographie, docteur d'État. Professeur de géographie à l'Université de Paris XIII, puis de Paris I (à partir de 1990), conseiller technique à l'Institut national d'études démographiques, chercheur à l'équipe PARIS [Pour l'avancement des recherches sur l'interaction spatiale] (en 1989)

France
Agrégée de géographie, docteur d'État. Professeur de géographie à l'Université de Paris XIII, puis de Paris I (à partir de 1990), conseiller technique à l'Institut national d'études démographiques, chercheur à l'équipe PARIS [Pour l'avancement des recherches sur l'interaction spatiale] (en 1989)

France
Agrégée de géographie, docteur d'État. Professeur de géographie à l'Université de Paris XIII, puis de Paris I (à partir de 1990), conseiller technique à l'Institut national d'études démographiques, chercheur à l'équipe PARIS [Pour l'avancement des recherches sur l'interaction spatiale] (en 1989)

France
Agrégée de géographie, docteur d'État. Professeur de géographie à l'Université de Paris XIII, puis de Paris I (à partir de 1990), conseiller technique à l'Institut national d'études démographiques, chercheur à l'équipe PARIS [Pour l'avancement des recherches sur l'interaction spatiale] (en 1989)

Voir plus