Conférence

La Farsa del Santissimo Sacramento de 1521 : une pièce anonyme à la genèse de l'auto sacramental et une source possible de Diego Sanchez de Badajoz / Cyril Mérique

Réalisation : 22 mars 2010 Mise en ligne : 22 mars 2010
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

La Farsa del Santissimo Sacramento de 1521 : une pièce anonyme à la genèse de l'auto sacramental et une source possible de Diego Sanchez de Badajoz. Cyril MÉRIQUE. In "Dire, taire, masquer les origines dans la péninsule ibérique, du Moyen Age au Siècle d'Or", colloque international organisé par l'Équipe de recherche "Littérature Espagnole Médiévale et du Siècle d'Or" (LEMSO) du laboratoire France méridionale et Espagne : histoire des sociétés du moyen age à l'époque contemporaine (FRAMESPA) en collaboration avec le département d'études hispaniques et hispano-américaines. Toulouse : Université Toulouse II-Le Mirail (UTM), Médiathèque José Cabanis, 22-24 mars 2010.Thème 1 : Origine des mots, origine des noms (22 mars 2010).

La Farsa del Santísimo Sacramento de 1521 constitue un terminus a quo dans l’histoire du théâtre religieux eucharistique dans la mesure où c’est la première pièce datée qui fasse explicitement allusion au Saint Sacrement. Mais le texte de la Farsa est d’autant plus intéressant qu’il précède de très peu les premières pièces religieuses du célèbre curé de Talavera la Real, Diego Sánchez de Badajoz. Or, on ne peut manquer de remarquer les similitudes entre la Farsa de 1521 et plusieurs pièces eucharistiques de Diego Sánchez de Badajoz. L’auteur anonyme de la Farsa de 1521 a- t-il été l’une des sources du curé d’Estrémadure ? La Farsa en question se situe-t-elle vraiment à la genèse de l’auto sacramental ? Cette étude essaye d’analyser différents éléments théâtraux constitutifs de la Farsa anonyme, qui seront, peut-être, à l’origine de l’auto sacramental, et seront donc repris par les auteurs de drames eucharistiques immédiatement postérieurs, comme Diego Sánchez de Badajoz.

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Université Toulouse II-Le Mirail (Production), Samir BOUHARAOUA (Réalisation)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.
Citer cette ressource:
UT2J. (2010, 22 mars). La Farsa del Santissimo Sacramento de 1521 : une pièce anonyme à la genèse de l'auto sacramental et une source possible de Diego Sanchez de Badajoz / Cyril Mérique. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/48397. (Consultée le 21 mai 2022)
Contacter
Documentation

> Voir les Pistes documentaires, dans l'onglet "Documents" de la séquence vidéo d'ouverture du colloque.

Dans la même collection

Sur le même thème