Conférence

Le portrait photographique : une voie biographique. Rencontre avec Gilles Pandel

Réalisation : 24 septembre 2021 Mise en ligne : 24 septembre 2021
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
    Descriptif

    Le portrait photographique : une voie biographique. Rencontre avec Gilles Pandel, in Festival "L'histoire à venir" 2021 dont le thème était "Usage du faux", organisée par l'Université Toulouse 2-Jean Jaurès, en partenariat avec le théâtre Garonne, les éditions Anacharsis et la librairie Ombres blanches. Présentation de la conférence par Natacha Laurent, maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l'Université Toulouse 2 et entretien dirigé par Anne Lagny, historienne des idées et professeur en langues germaniques à l'ENS Lyon (France), Toulouse, 24 septembre 2021.

    Depuis plus de vingt ans, l’artiste suisse Gilles Pandel a réalisé une série de portraits d’artistes et de scientifiques capturés sur le vif de leur pratique. Le photographe présente son travail d’explorateur de visages et de biographe par l’image, toujours renouvelé par une incessante quête d’expérimentation et une proximité avec les arts non photographiques. Anne Lagny, professeure d’études germaniques et historienne des idées, interroge avec l’artiste la portée historiographique de ses images.Cette rencontre se déroule en marge du Printemps de septembre et de la Quinzaine franco-allemande de l’Occitanie, dans le cadre d'une rétrospective de l'oeuvre photographique de Gilles Pandel comprenant plusieurs manifestations culturelles, conférences et ateliers d'écriture dans différents lieux toulousains.

    Langue :
    Français
    Crédits
    Nathalie MICHAUD (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Publication)
    Conditions d'utilisation
    Tous droits réservés à l'Université Toulouse-Jean Jaurès et aux auteurs.
    Citer cette ressource:
    Université Toulouse-Jean Jaurès. (2021, 24 septembre). Le portrait photographique : une voie biographique. Rencontre avec Gilles Pandel. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/108386. (Consultée le 29 janvier 2022)
    Contacter

    Université Toulouse Jean Jaurès (2021). Ce que je vis. Gilles Pandel : une rétrospective, 1981-2021 [catalogue d'exposition]. Toulouse, Université Toulouse Jean Jaurès, Centre de la Promotion de la Recherche Scientifique [362 p.].

    MANAC'H, Bastine (2019). Portrait d’Antoine d’Agata dans « La photo peut être un outil pour rester en vie », Interview d’Antoine d’Agata par Bastien Manach, Polka, 45, 27 mars 2019. [En ligne : https://www.polkamagazine.com/antoine-dagata-la-photo-peut-etre-un-outil-pour-rester-en-vie/].

    RYKNER, Arnaud (2019). Photographie et mise en scène: la fabrique de l’événement ou Ce qui n’a pas été, Synergies pays riverains de la Baltique, 13-22. [En ligne : https://www.gerflint.fr/Base/Baltique13/numero_complet.pdf#page=15].

    BEYAERT-GESLIN, Anne (2018). La capture de l’émotion. Le portrait artistique et la photographie du paparazzi, Recherches en communication, 41, 203-219. [En ligne : https://ojs.uclouvain.be/index.php/rec/article/view/48993/47193].

    WERNER, Carlo (2017). Au cœur de la photographie : la nuit, in Catherine Espinasse (dir.), La nuit en question(s). Paris, Éditions Hermann, 121-129. [En ligne : https://www.cairn.info/la-nuit-en-questions--9782705694647-page-121.htm].

    JENNY, Laurent (2016). L’impureté photographique, in Marik Froidefond, Dominique Rabaté (dirs), Que reste-t-il de la beauté ?, Paris, Éditions Hermann, 33-47. [En ligne : https://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=HERM_FROID_2016_01_0033&download=1].

    GUICHARD, Charlotte (2015). La mémoire autrement ? Ernest Pignon-Ernest et les fantômes de l’histoire, Esprit, 5, 149-157. [En ligne : https://www.cairn.info/revue-esprit-2021-5-page-149.htm].

    ARRIVÉ, Mathilde (2012). Par-delà le vrai et le faux ? 
Les authenticités factices 
d’Edward S. Curtis et leur réception,  Études photographiques, 29, 6-41. [En ligne : https://journals.openedition.org/etudesphotographiques/3283].

    WRONA, Adeline (2012). Face au portrait. De Sainte-Beuve à Facebook. Paris, Éd. Hermann, coll. Cultures numériques, 441 p.

    BEYAERT-GESLIN, Anne (2009). Prélude  au  portrait  frontal.  Quelques  leçons  de  Wölfflin  et  Zilberberg,  in Analytiques  du sensible. Pour Claude Zilberberg, Limoges, Éd. Lambert Lucas, 177-191. [En ligne : http://www.lambert-lucas.com/wp-content/uploads/2018/10/analytiques_sensible_oa_tr.pdf].

    ROUILLÉ, André (2005). La photographie : entre document et art contemporain. Paris, Éditions Gallimard, 704 p.

    NANCY, Jean-Luc (2000). Le regard du portrait. Paris, Éditions Galilée, 90 p.

    MARESCA, Sylvain (1998). Les apparences de la vérité ou les rêves d'objectivité du portrait photographique, in "Le regard", Terrain, 30, mars 1998, 83-94. [En ligne : https://journals.openedition.org/terrain/3409].

    MÉAUX, Danielle (1997). La photographie et le temps. Le déroulement temporel dans l'image photographique. Aix-Marseille, Presses Universitaires de Provence, 316 p.

    Sur le même thème