Conférence

Les communs, quelles définitions, quels enjeux ? / Geneviève Azam

Réalisation : 11 mars 2013 Mise en ligne : 11 mars 2013
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Les communs, quelles définitions, quels enjeux ? / Geneviève Azam. In séminaire "Penser les biens communs dans le espaces ruraux : regards croisés", organisé par le laboratoire "Dynamiques rurales" de l'Université Toulouse II-Le Mirail avec le soutien des doctorants et étudiants du master "Développement des territoires ruraux et de l'École Doctorale TESC (Temps, Espaces, Sociétés, Cultures), Université Toulouse II-Le Mirail, 11-12 mars 2013.

La notion de "communs" est apparue dans l'Angleterre du XIIIe siècle avec le "mouvement des enclosures" à propos de la propriété privée agraire, pour disparaître au XIXe siècle, période à partir de laquelle c'est la propriété étatique qui sera opposée à la propriété privée. Les (biens) communs sont différents des biens publics, différents des biens collectifs et ne sont pas non plus des biens en libre-accès [cf. les théories économiques d'E. Ostrom vs G. Hardin]. Qu'ils soient des communs naturels (forêt, eau...), culturels ou informationnels, les communs sont notamment caractérisés par le fait qu'ils sont gérés par une communauté qui les gouverne selon des règles codifiées, dans une perspective d'usage -et non d'appropriation- assorti d'une obligation de restitution.Les années 1980-1990 voient la ré-émergence des communs notamment avec les recherches de l'économiste néo-institutionnaliste Elinor Ostrom, avec le deuxième mouvement d'enclosure autour des nouveaux droits de propriété intellectuelle sur les découvertes, avec la crise de la globalisation économique et financière et avec la crise écologique. Le débat autour des communs et de leur gestion concerne aujourd'hui autant la recherche universitaire, que les ONG et les mouvements sociaux qui s'en emparent, comme en a témoigné le sommet Rio+20 en 2012.

Chapitres
    Intervenants
    Thèmes
    Notice
    Langue :
    Français
    Crédits
    Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Université Toulouse II-Le Mirail (Production), Nathalie MICHAUD (Réalisation)
    Conditions d'utilisation
    Tous droits réservés à l'Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.
    Citer cette ressource:
    UT2J. (2013, 11 mars). Les communs, quelles définitions, quels enjeux ? / Geneviève Azam. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/67545. (Consultée le 27 juin 2022)
    Contacter
    Documentation

    BOLLIER, David (2014). La renaissance des communs. Pour une société de coopération et de partage. Paris, Éditions Charles Léopold Mayer, 192 p.

    PARANCE, Béatrice, DE SAINT-VICTOR, Jacques (dirs), 2014, Repenser les biens communs. Paris, CNRS Éditions, 314 p.

    PIBOU, Elsa (2013). Entre continuités et discontinuités : examen des parcours des fermier-e-s de Terre de liens, in "Le foncier agricole : lieu de tensions et bien commun", Pour, 220, 4/2013, 217-226.

    LOCHER, Fabien, 2013, Les pâturages de la Guerre froide : Garrett Hardin et la « Tragédie des communs », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 60, 1/2013, 7-36. [En ligne : www.cairn.info/revue-d-histoire-moderne-et-contemporaine-2013-1-page-7.htm].

    CORDONNIER, Laurent, 2012, Éclairages sur la notion de biens communs, 8 p. [En ligne : http://www.socioeco.org/bdf/fr/corpus_document/fiche-document-735.html].

    GADREY, Jean, 2012, Des biens publics aux biens communs, Alternatives économiques, avril 2012. [En ligne : http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2012/04/24/des-biens-publics-aux-biens-communs/#more-344].

    Pouvoir d’un seul et bien commun (VIe-XVIe siècles), 2010, Revue française d'histoire des idées politiques, 32, 2010/2, 224 p.

    PETITJEAN, Olivier (dir.), 2010, Les biens communs, modèle de gestion des ressources naturelles, Paris, DPH, Ritimo, Passerelle, 2, 134 p. [En ligne : http://www.agter.asso.fr/IMG/pdf/coredem_dossier_biens-communs.pdf].

    FLAHAULT, François, 2008, Les biens communs vécus : une finalité non utilitaire, in « Biens communs et propriété », Développement durable et territoires, dossier 10. [En ligne : http://developpementdurable.revues.org/index5173.html].

    AZAM, Geneviève, 2008, Les droits de propriété sur le vivant, in « Biens communs et propriété », Développement durable et territoires, dossier 10. [En ligne : http://developpementdurable.revues.org/5443].

    GODBOUT Jacques T., 2007, Ce qui circule entre nous. Donner, recevoir, rendre, Paris, Éditions Seuil, coll. La couleur des idées, 396 p.

    GADREY, Jean, 2003, Socio-économie des services, Paris, Éditions La Découverte, coll. Repères, 128 p.

    BOYLE, James, 2002, The Second Enclosure Movement and the Construction of the Public Domain, (publié sous le titre initial : Fencing off Ideas), Deadalus, spring 2002, 13-25. [En ligne : http://law.duke.edu/boylesite/daedalus.pdf].

    CONSTANTIN, François (dir.), 2002, Les biens publics mondiaux : un mythe légitimateur pour l'action collective ?, (actes du colloque de Pau, octobre 2001), Paris, L'Harmattan, 386 p.

    OSTROM, Elinor, 1990, Governing the commons. The evolution of institutions for collective action, Cambridge University Press. Édition en français : Gouvernance des biens communs : pour une nouvelle approche des ressources naturelles, Bruxelles, De Boeck Editions, 2010, 304 p.

    HARDIN Garrett, 1968, The tragedy of the commons, Science, 162, décembre 1968, 1243-1248. [En ligne : http://www.geo.mtu.edu/~asmayer/rural_sustain/governance/Hardin%201968.pdf].

    MAUSS, Marcel, 1925, Essai sur le don, Paris, PUF, (rééd. 2007).

    > Voir aussi la bibliographie (à télécharger) dans l'onglet "Documents".


    Dans la même collection

    Avec les mêmes intervenants

    Sur le même thème