Canal-U

Mon compte

Université de Tours

Une université moderne et ambitieuse, dynamique et attractive.
Pluridisciplinaire, dotée d'un fort potentiel scientifique, l'université de Tours c'est :

  • 7 unités de formation et de recherche :

- Arts et Sciences humaines
- Lettres et langues
- Centre d’Études Supérieures de la Renaissance
- Droit, économie et sciences sociales
- Sciences et techniques
- Médecine
- Sciences pharmaceutiques

  • 1 école : École d'Ingénieurs Polytechnique
  •  2 IUT : Tours et Blois


En chiffres :
- 25 000 étudiants (au 30/06/2014),
- 1 362 enseignants et enseignants-chercheurs,
- 1 118 personnels
- 2 700 étudiants étrangers accueillis
- 46 structures de recherche labellisées et reconnues au niveau national et international.
- 34 laboratoires de recherche

Pour vous abonner au flux RSS de Université de Tours, cliquez sur l’icône de votre lecteur favori :

Liste des programmes

Jacqueline Richard est née en 1934 à Sancoins dans un milieu ouvrier. À l'âge de 15 ans, elle fait un apprentissage en couture à Dejointes. À l'âge de 18 ans, l'année de son mariage, elle est embauchée comme OS dans l'imprimerie-cartonnerie Raffestin à Jouet-sur-l'Aubois. Elle y travaillera pendant onze ans avant de tenir un ...
(Texte et chapitrage en cours de rédaction...)Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC, L'agence du Centre-Val de Loire pour le ...
Après l’obtention de son certificat d’étude, Michel Blot intègre le collège d’enseignement technique Henri Brisson pour apprendre le métier de tourneur sur métaux. Son CAP en poche, il est recruté le 3 juillet 1966 par la société Case qui l’avait parrainé pendant son apprentissage. Il complète sa formation auprès des ...
Estelle Bonneau est née en 1976. Après un baccalauréat littéraire puis des études supérieures (elle obtient notamment un DUT en Gestion des entreprises et des administrations), elle travaille dans deux entreprises avant d'être recrutée en 2001 par le groupe qui possède la tuilerie de Grossouvre. Son poste est basé dans les locaux de l'usine. ...
Arlindo Rodrigues, qui est né au Portugal en 1953, arrive en France durant l'année 1967. Après un CAP en maçonnerie, il décroche en 1969 un travail comme pelleteur dans une entreprise de travaux publics située à Fourchambault (Nièvre) où réside sa famille. En 1974, il est embauché à l'usine Raffestin, imprimerie, de Jouet-sur-l'Aubois. Là, ...
Après l’obtention, au Lycée Henri Brisson, d’un CAP puis d’un Brevet Technique de chaudronnier et d’un CAP de soudeur, Martial Potier intègre l’entreprise vierzonnaise CASE en 1976 en qualité de soudeur. D’abord soudeur sur cabine, il est vite dirigé vers la soudure au chalumeau, avant d’être préposé pendant vingt ans ...
Fils de Jean et Catherine Bigrat, dirigeants de J.C.B. Confection, entreprise de confection de chemises d’Argenton-sur-Creuse (36), Jean-René rejoint l’équipe en 1998 en qualité de responsable de l’informatique. Il raconte comment il a participé au développement de cet établissement, en mettant en place un système de  Gestion de Production Assistée par Ordinateur (GPAO), et ...
Paul-Henri Sironneau est né en 1956 dans le Limousin. Ses parents sont d’origine agricole mais son père se lance dès ses 22 ans dans le monde de la terre cuite en faisant tourner une vieille briqueterie près du Dorat (87) non loin d’une carrière. Toujours mû par sa passion de la terre cuite et ...
Après une formation à l’ENP, Jeanine Chalmin intègre l’entreprise de confection Robinet en 1961 où elle occupe un poste de commerciale jusqu’en 1999, quelques années avant la fermeture de l’usine. Dans cet entretien réalisé à son domicile, Jeanine Chalmin retrace son parcours chez Robinet et des tâches administratives qui lui ...
Jean-Claude Charpy est né en 1945 à Sancoins. Son père était ouvrier agricole. Après l’obtention de son certificat d’études, ses premières expériences professionnelles ont été dans l’agriculture/ Après ses 16 mois d’armée en 1965-66, il a intégré un poste de manutentionnaire-réceptionnaire puis de magasinier dans une usine de pastique, puis un poste de scieur ...
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte