Remaud, Olivier

France
Langues d'expression
français
Agrégé de philosophie, ancien élève de l'École normale supérieure. Professeur de philosophie à l'Université de Tours (en 1997)

Olivier Remaud est philosophe et Maître de conférences à l'EHESS. Ses travaux portent sur la philosophie des croyances sociales, les épistémologies de l'histoire et les théories politiques de la culture.

Parmi ses publications : Si loin, si proche. Essai sur le point de vue cosmopolitique (2013). Les archives de l'humanité. Essai sur la philosophie de Vico (2004), Michelet. La magistrature de l'histoire (1998).

Vidéos

1ère table ronde : La nature de l’événement historique
Conférence
01:11:00
1ère table ronde : La nature de l’événement historique
Remaud
Olivier
De Ligio
Giulio

Ouverture de la journée d’études par Olivier Remaud, directeur du CESPRA (EHESS) Introduction par Giulio De Ligio (EHESS-CESPRA)  1ère table ronde : La nature de l’événement historique

1. Penser la modernité
Conférence
01:33:30
1. Penser la modernité
Remaud
Olivier
De Ligio
Giulio
Holeindre
Jean-Vincent
Châton
Gwendal
Corbier de Lara
Philippe

Quelle science du politique ? Colloque international autour de l’œuvre de Pierre Manent - Ouverture : Olivier Remaud (EHESS, directeur du CESPRA) - Présentation du colloque : Giulio De Ligio

Démocratie : histoire, combats, critiques.
Ouverture et 1ère table ronde : Raymond Aron avant Démocratie et totalitarisme
Conférence
01:56:26
Démocratie : histoire, combats, critiques. Ouverture et 1ère table ronde : Raymond Aron avant Démo…
Rabaud
Aude
Mesure
Sylvie
Simon-Nahum
Perrine
Duclert
Vincent
Remaud
Olivier

Ouverture de la journée d’études par Olivier Remaud, maître de conférences à l’EHESS, directeur du CESPRA Présentation de la journée d’études par Sylvie Mesure, directrice de

Le temps qui manque / Le temps qui reste
Conférence
00:53:05
Le temps qui manque / Le temps qui reste
Remaud
Olivier
Audoin-Rouzeau
Stéphane

Séminaire dispensé par Olivier Remaud Aujourd'hui, toutes les sociétés vivent sous l'effet de l'augmentation de la vitesse et de sa généralisation. Mais l'accélération produit aussi de la