Canal-U

Mon compte
Contacter la chaine
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

JDEV



JDEV 2013

La deuxième édition des Journées nationales du Développement Logiciel a eu lieu les 4-5-6 septembre 2013 à l’Ecole polytechnique (Palaiseau/Ile-de-France). Il s'agissait d'une Action Nationale de Formation inter-établissements, soutenue par la Mission pour l'interdisciplinarité du CNRS, Inria et l’INRA.


Ouverte à tous les acteurs du développement de logiciels dans l'Enseignement Supérieur et la Recherche, cette manifestation s'est donné pour objectif d’améliorer la qualité et la pérennité de nos productions logicielles, ainsi que d’ouvrir de nouvelles perspectives avec la présentation des derniers outils et méthodes existants. Les pratiques adaptées au contexte scientifique ont été privilégiées.

Le programme était organisé en huit thématiques, détaillées ci-dessous. Chacune comprenait une demi-journée de présentations pour faire le point sur l'état de l'art et apprendre des connaissances générales, des ateliers pour acquérir un savoir-faire et des groupes de travail pour échanger des retours d'expérience, enrichir sa veille et débattre sur les verrous technologiques et méthodologiques.

Plus d'information sur le programme

Toutes les vidéos

Vous trouverez des hyperliens sur les présentations et les vidéos ci-dessous.


Session d'ouverture


L'ouverture se tiendra dans le grand amphithéâtre Poincaré, mercredi matin à partir de 9h30.

Vidéos de la session d'accueil

  • Mot de bienvenue de l'Ecole polytechnique
    Patrick Le Quéré (Directeur Général Adjoint chargé de la Recherche)
  • Mot de bienvenue de l'instance d'organisation CNRS
    Alexandre Teste (Responsable Formation DR14)
  • Présentation du réseau national Devlog
    Frédéric Camps (LAAS, DEVLOG)
  • Présentation des JDEV2013
    Pascal Dayre (IRIT, DEVLOG)

Les langages de programmation, bien qu'extraordinairement nombreux et variés, reposent au final sur un petit nombre de constructions et de choix de conception. Ces constructions et choix définissent essentiellement les différents paradigmes de programmation, mais sont également sujets à des effets de mode plus ou moins durables. Lors de cet exposé, nous passerons en revue un certain nombre de ces constructions et choix, nous intéressant à la fois à ceux qui font consensus et à ceux sujet à controverse. Outre un examen des dernières évolutions et tendances, nous présenterons quelques unes des évolutions possibles et probables pour les années à venir.

  • Langage de nouvelle génération pour la modélisation et vérification formelle de systèmes asynchrones
    Frédéric Lang (INRIA) jdev-flang.pdf vidéo

La boîte à outils CADP permet de spécifier et vérifier formellement les “systèmes concurrents asynchrones”, constitués d'agents qui s'exécutent en parallèle à des vitesses indépendantes et communiquent par messages. Le système à vérifier est spécifié dans un langage formel, parfaitement défini mathématiquement, de sorte à pouvoir générer l'ensemble de tous ses comportements à des fins de vérification. A l'origine, le principal langage de spécification de CADP était LOTOS, normalisé par l'ISO en 1989. Mais la syntaxe ardue de LOTOS s'avère inadaptée à un apprentissage rapide par des utilisateurs non formés aux langages équationnels et aux algèbres de processus, ce qui est le cas de la plupart des utilisateurs non-académiques. C'est pourquoi notre équipe développe un nouveau langage, LOTOS NT (abrégé en LNT), plus proche des langages impératifs classiques, tout en conservant les fonctionnalités utiles à la description des systèmes concurrents asynchrones et sans sacrifier à une définition mathématique stricte. Dans cet exposé, nous présenterons brièvement les principes de la vérification de systèmes concurrents asynchrones avec CADP, du langage LNT et de sa traduction vers LOTOS, désormais utilisé comme langage intermédiaire.

Il y a moins de cinquante ans le “génie logiciel” était proposé pour faire face à certains grands défis nés de la complexité croissante des systèmes. Après avoir essayé de nombreuses solutions allant jusqu’à l’ingénierie dirigée par les modèles ou les approches agiles, il faut bien constater aujourd’hui que la réussite complète n’est pas encore au rendez-vous. Pour prendre en compte l’augmentation exponentielle des besoins en applicatifs dans les prochaines décennies, avec un nombre assez stable de professionnels spécialistes du logiciel, il semble nécessaire d’envisager des innovations de rupture. Quelques pistes peuvent être envisagées autour de la complémentarité entre les ingénieries de domaine et les ingénieries de support.

  • Agile ! Le Bon, le Bête et le Méchant
    Bertrand Meyer (ETH Zurich, ITMO Saint-Pétersbourg et Eiffel Software) video

Les méthodes agiles sont un remarquable concentré du meilleur et du pire en génie logiciel. Presque toutes les présentations existantes sont des plaidoyers sans recul et sans critique ; ce battage publicitaire et l’exagération constante ne sont pas d’un grand secours pour le praticien qui cherche à comprendre ce que les méthodes agiles peuvent lui apporter et ce qu’il doit en retenir pour son propre travail dans son propre contexte. Le présent exposé résulte d’un effort d’analyse ayant abouti au livre « Agile ! The Good, the Hype and the Ugly » à paraître chez Springer fin 2013. Il offre une présentation concrète et détaillée des principaux concepts agiles et une analyse critique de leurs aspects positifs, indifférents et néfastes.

Thématiques

Du mercredi midi au vendredi midi, huit thématiques se partagent les locaux. Chaque thématique vous propose trois types d'éléments de programme :

  • une demi-journée de présentations, en amphithéâtre, pour faire le point sur son état de l'art ;
  • des ateliers, pour acquérir un savoir-faire.
  • des groupes de travail pour échanger des retours d'expérience, pour enrichir sa veille et débattre sur les verrous technologiques et méthodologiques.

Les groupes de travail ont un ou des animateurs. Vous pouvez prendre contact avec lui pour proposer votre retour d'expérience et/ou apporter vos questionnements. Normalement, bien que le format soit laissé à l'appréciation de l'animateur, un groupe de travail donne lieu à de courtes présentations puis à une table ronde/débat, l'ensemble sur 1h30.

Ci-dessous, la liste des huit thématiques et des liens vers des descriptions plus détaillées, comprenant présentations, ateliers et groupes de travail :

  1. L'ingénierie des besoins logiciel (informations détaillées) vidéo.
  2. Les communautés open-source - comprendre, faire, savoir faire (informations détaillées) vidéo.
  3. Systèmes embarqués, systèmes mobiles, capteurs et acquisition de données (informations détaillées) vidéo.
  4. Les tests logiciel pour aller vers plus de pragmatisme (informations détaillées) vidéo des présentation 1 vidéo des présentations 2
  5. Développer pour calculer (informations détaillées) vidéo.
  6. Le développement Web: services web et web sémantique (informations détaillées) vidéo des présentations 1 vidéo des présentations 2

Session de clôture

La clôture se tiendra dans le même amphithéâtre, vendredi après-midi jusqu'à 16h30. Le programme est le suivant :

  • L'écosystème Eclipse, plate-forme de développement pour la recherche
    Gaël Blondelle (la fondation Eclipse)vidéo

Après un retour sur l'histoire d'Eclipse, cette présentation détaille les services proposés par la Fondation Eclipse et la structuration de l'écosystème Eclipse. Ensuite, nous verrons comment la fondation aborde de nouveaux sujets au delà du périmètre initial des outils de développement en intégrant de façon plus importante les utilisateurs des technologies Eclipse. Enfin, nous détaillerons l'initiative qui vise à créer un groupe de travail des utilisateurs d'Eclipse pour la recherche, le Science Working Group.

  • Génie logiciel
    Laurence Duchien (GDR GPL) gdrsept2013.pdf vidéo
  • La nouvelle plateforme des réseaux de la Mission pour l'Interdisciplinarité

Vanessa Tocut (Mission pour l'Interdisciplinarité du CNRS) plateforme_mi_jdev2013.pdf vidéo

Soirée musique numérique


 
Choisissez une collection (pas de résultat à ce niveau)
 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte