Canal-U

Mon compte
Campus Condorcet – Paris-Aubervilliers

On ne naît plus femme ou homme par hasard


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/campus_condorcet_paris_aubervilliers/embed.1/on_ne_nait_plus_femme_ou_homme_par_hasard.17377?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
PISON Gilles

Producteur Canal-U :
Campus Condorcet – Paris-Aubervilliers
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

On ne naît plus femme ou homme par hasard

Il naît un peu plus de garçons que de filles : 105 garçons pour 100 filles en moyenne. Ce rapport varie très peu dans l'espèce humaine, que ce soit dans l’espace ou dans le temps. Pourtant la proportion de garçons chez les nouveau-nés s’est mise à augmenter dans les années 1980 dans plusieurs pays d’Asie de l’Est, notamment en Chine et en Corée du Sud. Il existe une préférence marquée pour les garçons dans ces pays et elle est très ancienne. Pourquoi n’avait-elle pas entraîné jusque-là une hausse de la proportion de naissances masculines ? Ce déséquilibre, lié à l’avortement sélectif des filles, s’est étendu depuis à d’autres pays d’Asie (Inde, Viet Nam) et à d’autres continents. On l’observe depuis peu en Europe dans les Balkans. Va-t-il s’étendre encore plus ?

Toutes les Conférences Campus Condorcet

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte