Canal-U

Mon compte
Institut d'astrophysique de Paris

LES GALAXIES LOINTAINES : PREMIÈRES ÉTOILES, PREMIERS TROUS NOIRS, LA CLÉ DES GALAXIES ELLIPTIQUES MASSIVES ?


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/iap/embed.1/les_galaxies_lointaines_premieres_etoiles_premiers_trous_noirs_la_cle_des_galaxies_elliptiques_massives.25407?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

LES GALAXIES LOINTAINES : PREMIÈRES ÉTOILES, PREMIERS TROUS NOIRS, LA CLÉ DES GALAXIES ELLIPTIQUES MASSIVES ?

En moins de 30 ans, les télescopes les plus remarquables ont découvert des galaxies superlointaines et donc super-massives (environ mille milliards de soleils) détectées à plus de 13 milliards d'années-lumière de nous (redshift z>9) ! Plus surprenant encore, des trous noirs supermassifs (équivalent à 1 milliard de soleils) sont découverts au cœur de galaxies aussi lointaines. Les modèles d'évolution qui suivent la population stellaire et les trous noirs stellaires, comme le code Pégase, expliquent ces premières galaxies monstrueuses comme l'origine de nos galaxies elliptiques massives, mais il reste encore à comprendre le détail de la migration des trous noirs stellaires vers le cœur de la galaxie et le lien avec les flluctuations rimordiales, confirmées par Planck en cosmologie.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte