Canal-U

Mon compte
La forge numérique

Commence toujours


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/la_forge_numerique/embed.1/commence_toujours.12884?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
NANCY Jean-Luc

Producteur Canal-U :
La forge numérique
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Commence toujours

Ce film a été projeté à Cerisy-la-Salle lors du colloque intitulé Philippe Beck, un chant objectif aujourd'hui, qui s'est déroulé du 26 août au 2 septembre 2013.

Chantant "avec beaucoup d’impersonnalité", Philippe Beck sait "l’art d’être dans la poésie". En forgeant le néologisme d’"impersonnage", il a nommé la métamorphose du poète en "dieu humain général". Sujet lyrique vigilant, sujet critique, à la fois effacé et dilaté aux dimensions du général dans le particulier, le poète aère musicalement les rapports entre les hommes et parle à son époque, y intervient. L’œuvre beckienne a une valeur inaugurale, sans pour autant faire table rase du passé : par sa tenue classique, sa relecture des sources et sa traversée des voix, il rénove le lyrisme. "Forme continuante", cette poésie fait retour sans répéter, elle reprend : reprise du vers, des genres et de leur hybridation savante (conte, élégie, idylle, poème didactique), des indécidables racines populaires, fabuleuses et fabulistes, réfection du maniérisme et/ou du baroque. "Réden", dans Déductions, explore ainsi la part de paradis possible pour notre "rhumanité", dans une réflexion sur l’Histoire qui restitue la poésie à sa vocation anthropologique. La musique de l’homme rejoint dès lors une disposition éthique future, déploiement de sens dans une lecture du temps. Enseignante en densité, elle est littérature de la littérature : la lyrique beckienne enveloppe une poétique à déployer ensemble...

Désir de musique et d’enfant, le canto-livre naît dans le remuement conjugal des rudes attentes élémentaires et des onomatopées bruissantes et crissantes au fond de la langue en gésine. Le beck s’efforce de se tenir au bord tout initial du chant, d’en faire entendre le frottement premier – et c’est pourquoi surtout ne pensons pas le déplier en interprétations mais de ses suggestions revenons toujours à sa lettre, à son propre retour en lui-même. Le sens redemande le son et le son se redemande poème : c’est la simple loi de relecture par-delà tout tic herméneute.


  •  
  •  
    Date de réalisation : 28 Août 2013
    Durée du programme : 78 min
    Classification Dewey : Techniques d’écriture de la poésie
  •  
    Catégorie : Entretiens
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Littérature française et de langue française
    Collections : Colloques
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : NANCY Jean-Luc
    Réalisateur(s) : Guillon Alain
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : poésie
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte