Canal-U

Mon compte
La forge numérique

Les enquêtes d'opinion sous l'Occupation


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/la_forge_numerique/embed.1/les_enquetes_d_opinion_sous_l_occupation.11411?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
Grémy Jean-Paul

Producteur Canal-U :
La forge numérique
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les enquêtes d'opinion sous l'Occupation

Cette conférence a été enregistrée durant le colloque, consacré aux sociologues sous Vichy,  qui s'est tenu à l'IMEC les 11 et 12 octobre 2010. Durant l'occupation de la France par les troupes nazies, des changements ont affecté la sociologie française. Changement parmi le personnel : les chercheurs juifs étaient frappés d'interdiction professionnelle ; changement quant aux contenus, par une réorientation vers des thématiques eugéniques, folkloristes ou communautaires.

On considère généralement qu'il n'y a pas eu d'enquêtes d'opinion politique en France métropolitaine pendant la période qui s'étend de l'Armistice à la Libération (à l'exception des sondages clandestins réalisés par Max Barioux pour le compte de la Résistance au premier semestre 1944). Il est vrai que, dès le début de la guerre, l'Institut Français d'Opinion Publique (Jean Stoetzel) s'est mis en hibernation, et le Centre d'Études de l'Opinion Publique (Alfred Max) s'est sabordé.

Pour connaître les opinions politiques des Français, le gouvernement de Vichy utilise principalement les synthèses du "contrôle technique" (interception des communications privées) et les rapports des préfets (fondés sur les comptes-rendus des Renseignements Généraux). Dans les enquêtes du Service National des Statistiques ou de la Fondation pour l'Étude des Problèmes Humains ("Fondation Alexis Carrel"), où officie alors Jean Stoetzel, les questions d'opinion ou d'attitudes qui sont posées n'abordent pas les problèmes politiques proprement dits.

Pourtant, plusieurs sources encore peu exploitées révèlent que le gouvernement de Vichy et les autorités d'occupation ont utilisé, pour suivre les variations de l'opinion publique, diverses méthodes d'enquête : envoi de chargés de mission dans les départements, recours à des réseaux fixes d'informateurs, et même sondages d'opinion stricto sensu. Parmi les pistes que l'on a identifiées, mais qui n'ont pas encore été complètement explorées par les historiens des sciences sociales, on peut citer :

  • la "mission d'inspection" d'un mois sur le moral des Français, confiée en 1940, par le maréchal Pétain, aux hommes politiques signataires du manifeste de Bergery ;
  • les propositions faites en 1940 et 1941 au gouvernement de Vichy pour la création d'organismes consacrés à l'étude du "moral des Français" par la "méthode Gallup" (Lucien Augier, Jacques Grizeaux), et la suite qui leur a été donnée ;
  • les sondages politiques réalisés en zone occupée par l'Office Français Jacques Dourdain (ses autres enquêtes par sondage étant un peu mieux connues) ;
  • le baromètre de la cote de popularité du maréchal Pétain ;
  • l'enquête sur l'écoute de la radio en "zone libre" en 1943 ;
  • les enquêtes de la Propaganda-Abteilung en zone occupée (utilisant un réseau de 948 "correspondants" français).

  •  
  •  
    Date de réalisation : 11 Octobre 2010
    Durée du programme : 41 min
    Classification Dewey : Sciences sociales et humaines
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Sciences de la société
    Collections : Les sociologues sous Vichy
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : Grémy Jean-Paul
    producteur : Maison de la Recherche en Sciences Humaines - Université de Caen Normandie
    Réalisateur(s) : Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire - Université de Caen Basse-Normandie
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : questionnaire, opinion
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte