Canal-U

Mon compte
Maison de la mer

Quand les coquillages murmurent à l’oreille de l’archéologue


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/maisondelamer/embed.1/quand_les_coquillages_murmurent_a_l_oreille_de_l_archeologue.36463?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
Maison de la mer
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Quand les coquillages murmurent à l’oreille de l’archéologue

Parler des hommes et des femmes qui ont fréquenté notre littoral par le passé, tel est l’objectif d’un archéomalacologue. Son matériel d’étude : la coquille découverte sur les sites archéologiques. Les plus anciens témoignages de la consommation de mollusques marins datent d’il y a 8 000 ans sur la côte atlantique française. Faut-il en conclure que l’Homme ne mangeait pas de coquillages avant cette période ? Certainement pas, d’autres sites plus anciens existent peut-être sous la mer ou sous les dunes. Nous nous immergerons peu à peu dans l’enquête archéologique. Du terrain de fouille au laboratoire, nous verrons comment les observations faites sur les coquilles permettent au chercheur de savoir si elles ont été ramassées échouées mortes sur la plage ou collectées vivantes à marée basse. Quelles activités se cachent derrière les centaines d’espèces de mollusques marins identifiés sur les sites archéologiques ? Si certaines d’entre elles sont toujours d’actualité, d’autres ont été oubliées de notre patrimoine, telle l’extraction de colorant pourpre. L’enquête nous permet alors de voir des hommes et des femmes lutter contre la marée pour ramasser le temps de la marée des milliers de coquillages qu’ils vont ensuite sacrifiés un à un pour obtenir du colorant. Nous verrons également que le concept « on ne mélange pas les torchons et les serviettes » peut s’appliquer dès la Préhistoire aux coquillages. Ainsi, au fil de la chronologie, quelques exemplaires dûment choisis permettront à l’Homme d’en faire les symboles d’un monde fantasmé.


Avec Catherine DUPONT, chargée de recherche au CNRS, au Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire (CReAAH) à l'Université de Rennes 1.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Observer les poissons sous l'eau pour comprendre comment les capturer
 La qualité des eaux littorales du Morbihan
 La vidéo sous-marine au service de la recherche halieutique
 L'éolien en mer, un exemple de projet au large du Morbihan
 Poissons migrateurs amphihalins : état des connaissances, de nos rivières au milieu marin
 Le littoral peut-il être fixé ?
 Des matériaux innovants pour limiter l’impact des plastiques sur l’environnement marin
 L'amélioration de la sélectivité à la pêche par l'acoustique sous-marine
 La Bretagne et la mer à l’horizon 2040
 Regard croisé sur la gestion du thon rouge : d’une Convention internationale aux pratiques locales
 Les algues, sources de molécules santé ?
 Produire ET résider sur le littoral en Bretagne !
 L’exploration des volcans des abysses
 Les grains de sable sont de grands voyageurs
 Pour une pêche durable de la langoustine
 La diversité dans nos assiettes affecte-elle la biodiversité des océans ?
 Les conséquences du Brexit sur les pêches françaises
 Mesurer les courants marins de surface en analysant les trajectoires des navires
 La sécurité à bord des navires de pêche du futur
 L’oursin contre le crabe ! Utilisation du modèle oursin pour la recherche contre le cancer
 L’huître en questions
 Un cargo à voiles pour un transport maritime écoresponsable
 De la surface aux abysses : histoire de l’océanographie
 Pêcheurs bretons en quête d’avenir
 Le travail ouvrier dans la construction navale à Saint-Nazaire : sociologie d’une « aristocratie ouvrière »
 Under The Pole, expéditions polaires sous-marines
 Les pêches maritimes face aux défis climatique et alimentaire
 Les ressources halieutiques : mythes et réalité
 Interactions pêcheurs et mammifères marins en mer d’Iroise : enjeux, résultats et perspectives
 La paléocéanographie, comprendre les changements de l’océan du futur avec les clés du passé
 Les diatomées manipulent-elles la lumière ?
 Holothuries, un potentiel inexploité !
 Plancton marin et pesticides : quels liens ?
 Quand la mer fait bloom
 Le transport maritime à la voile au XXIème siècle
 Le traitement et la valorisation des algues pour la nutrition et la santé animale et végétale
 La grande pêche à Terre-Neuve, une histoire sociale
 Du poisson à la molécule, quelles valorisations des coproduits de la pêche ?
 L’innovation technologique peut-elle contribuer à une pêche durable ?
 Quand les pêches artisanales font de la résistance
 Vers une privatisation des océans ?
 La longue traversée des femmes officiers de la marine marchande, ethnographie d'un monde professionnel au prisme du genre
 Pêches maritimes et éoliennes : quelle concertation ?
 Les algues (alimentaires) : de la mer à l’assiette
 Pour qu'Internet traverse les océans : les câbles sous-marins
 La formation continue maritime, du local au global
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte