Canal-U

Mon compte
Muséum national d'Histoire naturelle

À quoi sert un musée de l’Homme ? Vies et destins d’une utopie (cycle Musée de l'Homme 3/5)


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/mnhn/embed.1/a_quoi_sert_un_musee_de_l_homme_vies_et_destins_d_une_utopie_cycle_musee_de_l_homme_3_5.39729?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
DE L'ESTOILE Benoît

Producteur Canal-U :
Muséum national d'Histoire naturelle
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


À quoi sert un musée de l’Homme ? Vies et destins d’une utopie (cycle Musée de l'Homme 3/5)

Quel sens a l’ouverture, en 2015, d’un musée de l'Homme qui affirme vouloir présenter aux visiteurs une histoire naturelle de l’Homme, dans la continuité de la Grande Galerie de l’Evolution ? Dans quelle mesure le nouveau projet est-il l’héritier de l’utopie du musée de l'Homme originel, inauguré en 1938, alors que le monde a changé en trois quarts de siècle ?

C’est en 1938 que fut inauguré le premier musée de l'Homme, incarnant une utopie à la fois scientifique et politique : celle d’un humanisme tout à la fois anti-raciste et colonial, et un projet d’une Science de l’Homme totale, réconciliant histoire naturelle et sciences sociales.

Avant même d’être un lieu d’exposition au public des travaux des chercheurs, il voulait être un « musée-laboratoire », centre d’une nouvelle discipline de synthèse de tous les savoirs sur l’Homme. A la fois « musée du Nous » (en tant qu’espèce humaine) et « musée des Autres » (mettant l’accent sur les populations non-européennes), cette utopie a dû affronter les défis du Vingtième Siècle, et a failli disparaître à l’ouverture du musée du quai Branly. Quelles différences existe-t-il avec le projet originel du alors que le monde a changé en trois quarts de siècle ?

Par Benoît de l’Estoile
Directeur de recherche au CNRS, professeur d’anthropologie à l’École normale supérieure, membre de l’IRIS (l’Institut de Recherche Interdisciplinaire sur les Enjeux sociaux)
CNRS


  •  
  •  
    Date de réalisation : 21 Juin 2015
    Lieu de réalisation : Grand Amphithéâtre MNHN
    Durée du programme : 99 min
    Classification Dewey : Musée scientifique, Musée et muséologie, Muséologie (science des musées, activités et services muséologiques, collections, expositions), Anthropologie et sociologie (histoire, méthodologie, ouvrages d'ensemble et interdisciplinaires sur les humains et la société, sociétés idéales, théorie)
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau, Tous niveaux médicaux
    Disciplines : Sciences de l'homme, Sciences de la société
    Collections : Les collections
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : DE L'ESTOILE Benoît
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : Conférence , Musée de l'Homme, Musée de l'Homme de Paris, anthropologie , MNHN
    Conditions d’utilisation / Copyright : ©MNHN
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Accueillir le public dans les espaces naturels sensibles (1/4)
 Aux racines de la botanique : De l'Antiquité au début du XVIIIe (1/2)
 Aux racines de la botanique : Le XIXe et le début du XXe siècle (2/2)
 A la rencontre des chercheurs du Musée de l'Homme - Tatiana Fougal
 A la rencontre des chercheurs du Musée de l'Homme - Paul Verdu
 L’évolution des grands singes, qu’apprenons-nous encore aujourd’hui ?
 Collections et concepts (en botanique) (4/4)
 La graineterie
 Grande Galerie de l'Evolution
 Le gestionnaire de collections (vivantes)
 Le concepteur d'exposition
 La multiplication in vitro
 Le devenir des spécimens récoltés lors d'expéditions
 Expédition Guyane 2014-2015, La Planète Revisitée. Bande-annonce
 L'émeu noir, une espèce d'intérêt patrimonial
 Galerie d'Anatomie comparée et de Paléontologie
 Le taxidermiste
 Les algues : du terrain aux collections en passant par la molécule (3/4)
 La palynothèque de l'Herbier national : historique, rôles et recherches actuelles (2/4)
 Le dodo, une espèce d'intérêt écologique
 La description de nouvelles espèces dans le Laboratoire de Malacologie du MNHN
 Les coulisses de la Grande Galerie de l'Evolution : la zoothèque
 Débat avec le public (8/8)
 Biométrie céphalique et histoire du peuplement (3/8)
 Genetic provenance for the Maoris Heads from the former collections of Musée de l'Homme (4/8)
 Des bactéries et des hommes (5/8)
 Digital conservation and exploration in 3D (6/8)
 Analyse médico-légale de la préparation des Moko (7/8)
 Les questions du public concernant les collections anthropologiques (3/3)
 Ouverture du colloque scientifique (1/8)
 La question de la restitution des restes humains (2/3)
 A quoi servent les collections anthropologiques ? (1/3)
 De la plante à l'image, l'iconothèque liée à l'Herbier national
 Les objectifs des collections naturalistes
 La mise en collection des reptiles
 La mise en collection des sacculines
 La mise en collection des crustacés
 La mise en collection des algues
 La mise en collection des mollusques
 La mise en collection des hyménoptères
 Les objectifs des collections de reptiles
 La mise en collection des papillons
 L'enrichissement des collections du Muséum
 Histoire de la zoothèque du Muséum
 La naturalisation délicate de certains spécimens
 Des collections utiles à la recherche scientifique actuelle
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte