Canal-U

Mon compte
Sartoria

Arthur Gillet - Performance autour d’Hercule et Omphale : L’épisode du travestissement d’Hercule


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/sartoria/embed.1/arthur_gillet_performance_autour_d_hercule_et_omphale_l_episode_du_travestissement_d_hercule.54827?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
Sartoria
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Arthur Gillet - Performance autour d’Hercule et Omphale : L’épisode du travestissement d’Hercule

Hercule souffre d’une disgrâce majeure. Il est pauvre. Un accès de folie l’amène a tuer sa propre famille. Mais lorsqu’il recouvre ses esprit, la culpabilité l’afflige. L’oracle de Delphes lui offre de se purifier en le dépouillant de tout, même de sa liberté. La reine Omphale de Lydie l’achète alors comme esclave. Hercule sera sa dame de compagnie. Paré de bijoux et d’étoffes délicates il apprendra à manier l’aiguille comme il avait su manier le gourdin. Omphale est exigeante mais Hercule progresse, ainsi que dans son coeur. 

Pourtant l’Histoire fait jaillir ses trésors comme un coffre que l’on renverse. Ses grandes édifications et ses guerres se confondent en une cacophonie de tintements, recouvrant le passé par couches successives. Ovide, Sénèque, Rubens, n’oublierons pas cette romance. Mais il faudra attendre la fin du XVIIIe siècle pour apercevoir le retour d’Hercule depuis les grandes cités exhumées d’Hubert Robert. Toute la société s’est défaite de ses lourds apparats pour préférer la digne simplicité des statues. Regardez l’air qu’il prend dans les marbres du Jardin des Tuileries ! Son visage est accablé de mélancolie ! Sa massue n’est plus qu’une béquille pour ce corps trop lourd ! Et pour cause. Comme ses comparses sculpturaux, Hercule est parti pour l’Angleterre de Georges III, à la charnière de l’héritage des grands style et l’émergence des paysages sublimes du romantisme. Il y sera hébergé par charité à la splendide demeure de Sir Thomas Bertram. Hercule y est négligé, voire maltraité. Mais il va effectuer une ascension inattendue. Et cette évolution semble reposer sur ses seuls mérites, sa rigueur, son jugement infaillible, son indépendance d’esprit.

Arthur Gillet studied at the Fine Art School of Rennes, and contemporary dance at Musée de la Danse. He participated at the SalonSatellite of the International Salone del Mobili of Milan. After graduation, and a long pilgrimage in Italy, Arthur moved to Paris in 2012 where he has exhibited installations and performances at MAC/VAL, Musée d’Art Moderne de Paris, Palais de Tokyo. He has mainly collaborated with Cassina, John Mayburry, François Chaignaud, Cecilia Bengolea, and Louis Phillipe Scoufaras. In 2015 he won a prize for young talent at the international Parisian fair of design Maison & Objet, for the ceramics project “Seven erections”. His work around identity, desire, image and perception of reality makes him play largely with his own body and his own image as seen through other’s perception by creating a broad spectrum of identities. Questionning gender but also genres, he's infiltrating publications, such as erotic, fashion, or artistic projects. Playing with genres implies here also to confuse social delimitations bitween model and artist, object and subject, litterally referred to the symbolic and social organization of power and desire bitween bottom/passive and top/active. His happening in the masculine nude exhibition at Musée d’Orsay and the performance-installation « Je t'aime bien mais je n'aime pas ton image » at Pierre-Alain Challier’s Gallery is more obviously related to this experimental and empirical approach of the « modeling » role as non-passive in the process of image manufacturing, through the tools of the era of dematerialization.


  •  
  •  
    Date de réalisation : 25 Novembre 2019
    Lieu de réalisation : Salle Vasari, INHA, Paris
    Durée du programme : 28 min
    Classification Dewey : Histoire de la mode et du vêtement
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Arts
    Collections : Fashion & the Gaze
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
  •  
    Langue : FRA
    Mots-clés : études sur le genre, Fashion, Gaze, Mode
    Conditions d’utilisation / Copyright : Sartoria© 2020
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte