Documentaire
Notice
Langues :
Français, Espagnol, castillan
Conditions d'utilisation
Licence Creative Commons : Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage Des Conditions Initiales A l'Identique 2.0
DOI : 10.60527/4hhh-6s45
Citer cette ressource :
Canal-uved. (2018, 4 juin). Le patrimoine historique de la RBM : origine de la présence humaine et des activités au cœur du bolsón , in Pourquoi une réserve de biosphère ?. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/4hhh-6s45. (Consultée le 20 mai 2024)

Le patrimoine historique de la RBM : origine de la présence humaine et des activités au cœur du bolsón

Réalisation : 4 juin 2018 - Mise en ligne : 18 octobre 2018
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

On rencontre aujourd’hui au cœur du bolsón de Mapimí une richesse et diversité culturelle résultant des différentes influences indigènes et espagnoles. Après une période marquée par le nomadisme (peintures rupestres et pointes de flèches taillées), le peuplement du bolsón se concrétise par la colonisation espagnole qui développe les premières haciendas et conduit au déplacement et à la sédentarisation des indigènes. Apparaît alors un élevage équin à destination des mines mais ces activités restent extensives en raison de la présence indienne. La révolution mexicaine, associée à la création des éjidos, les programmes de développement, le déplacement de paysans sans terre vers le cœur du bolsón et l’aménagement de plans d’eau conduisent au développement d’activités l’élevage bovin extensif. La seconde moitié du XXème siècle verra se développer l’exploitation du sel et émerger l’agriculture intensive irriguée à partir d’aquifères profonds.

Aujourd’hui les activités dominantes restent l’exploitation saline, l’élevage extensif dans la zone correspondant à l’actuelle réserve mais aussi l’agriculture irriguée et l’élevage intensif sur les marges de la réserve. La présence en parallèle de plusieurs formes d’appropriation de la terre, petits ou grands ranchos et éjidos influent considérablement sur les modalités d’exploitation pastorale ou minière générant des pressions sur la ressource et des conflits plus ou moins forts.

Dans la même collection

Sur le même thème