Cours/Séminaire
Notice
Lieu de réalisation
Cnrs site Pouchet
Langue :
Français
Crédits
Guillaume Latzko-Toth (Intervention)
Détenteur des droits
CNRS CIS
Conditions d'utilisation
CC BY 3.0FR
DOI : 10.60527/22n8-zg89
Citer cette ressource :
Guillaume Latzko-Toth. CNRS_Pouchet. (2023, 14 décembre). La datafication et ses publics. Une approche sociotechnique des publics de données. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/22n8-zg89. (Consultée le 19 juillet 2024)

La datafication et ses publics. Une approche sociotechnique des publics de données

Réalisation : 14 décembre 2023 - Mise en ligne : 22 janvier 2024
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

La datafication et ses publics. Une approche sociotechnique des publics de données

Dans une société de plus en plus numérisée et mise en données, les projets consistant en la production, la collecte, le traitement et la circulation de données par le biais d’infrastructures numériques tendent à proliférer. Des plateformes numériques aux villes intelligentes, en passant par une variété de projets à plus petite échelle (au niveau de l’organisation ou de l’institution), ces « initiatives de données » sont accompagnées de discours optimistes ou alarmistes sur les effets de cette datafication de la société : gisement de croissance économique, d’innovation technologique et de percées scientifiques d’un côté ; spectre d’une surveillance généralisée et d’un contrôle tous azimuts des individus, de l’autre. Un troisième type de discours fait valoir une position plus nuancée selon laquelle les données tendent à profiter aux acteurs sociaux qui ont les ressources nécessaires pour les utiliser de manière utile et significative pour eux.

Or peu de recherches se sont explicitement concentrées sur les publics impliqués dans les processus de datafication : dans quelle mesure cette richesse de données est-elle réellement utilisée, par quels publics, comment et dans quel but ? En quoi les utilisateurs et les usages réels correspondent-ils ou diffèrent-ils des publics imaginés et ciblés par les instigateurs des projets de production et de publication de données ?

C’est dans cette optique qu’a été conceptualisé le projet de recherche « Datafication » dont cette conférence rendra compte. En contrechamp des regards globalisants sur le phénomène de la datafication, elle propose d’examiner à la loupe et d’un point de vue empirique des initiatives de données en tant que dispositifs sociotechniques co-construits par et pour des publics réels et imaginés. Elle a aussi pour objectif d’illustrer l’apport d’une approche sociotechnique croisant la perspective communicationnelle (via la notion de public) et celle des Science and Technology Studies (STS) pour aborder et mettre en intelligibilité les initiatives de données. Nous nous intéresserons en particulier à celles qui émanent du secteur public ou parapublic, ainsi que de la société civile, et ce, à partir de trois cas d’organisations canadiennes situées à Montréal et à Québec.

Intervention

Sur le même thème