Des féminismes noirs en contexte (post)impérial français ?

Mise en ligne : 05 mars 2020
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
  • document 1 document 2 document 3
Allocution inaugurale

Descriptif

Ce colloque se donnait trois grands objectifs. Le premier était de rompre avec un récit scientifique androcentré, eurocentriste et national de l’histoire de la citoyenneté politique, des mouvements sociaux, des théories politiques en partant des expériences et des savoirs des sujets féminins anciennement colonisés de l’empire français en Afrique, dans l’Océan Indien et dans les Amériques. Le second était de contribuer à l’histoire des mouvements de femmes (ex-)colonisées dans le contexte (post)impérial français, encore si méconnue malgré le développement de l’intersectionnalité dans les études féministes et de genre en France ces dix dernières années. Le troisième objectif était d’analyser les convergences et restituer les spécificités des mouvements des femmes noires s’identifiant aux féminismes noirs, aux afroféminismes, aux féminismes africains ou encore aux féminismes en Afrique.

Vidéos