Conférence
Notice
Lieu de réalisation
Paris
Langue :
Français
Crédits
Jacques Cartier (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
Jacques Cartier. ENTEAIXVAL. (2023, 8 novembre). Tutorat et évaluation des apprentissages , in Conférences du mercredi 08 novembre 2023. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/147935. (Consultée le 29 mai 2024)

Tutorat et évaluation des apprentissages

Réalisation : 8 novembre 2023 - Mise en ligne : 16 novembre 2023
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

L’évaluation est souvent le parent pauvre d’un curriculum de formation. Elle est souvent assimilée à un contrôle, un jugement, une sanction, un passage obligé, un stress, ...

La constante macabre évoquée par André Antibi (1) est toujours dans les esprits.

Le tuteur, la tutrice sont des personnes multi facettes, multi fonctions au gré des exigences de l’organisme de formation qui les emploie.L’évaluation fait-elle partie de leurs prérogatives ?

Pour le référentiel Qualiopi, la réponse est oui :

  • « L’adaptation aux publics bénéficiaires des prestations et des modalités d’accueil, d’accompagnement, de suivi et d’évaluation mises en œuvre ».

Annexe du Décret n° 2019-565 du 6 juin 2019 - Critère 3 du référentiel

Accompagner des personnes en formation est une activité professionnelle complexe, en témoigne cette définition de Jacques Rodet :

  • « Les principales raisons d'être d'un dispositif d'encadrement sont de répondre à des attentes, des besoins, exprimés ou non, par l'apprenant et de lui permettre de surmonter ses difficultés sur les plans administratif et pédagogique. Il vise à rompre l'isolement de l'apprenant, à accompagner sur les plans cognitif, méthodologique, métacognitif, affectif, à motiver et à favoriser la persévérance de l'apprenant et à le rendre autonome. »
  1. Lien : http://blogdetad.blogspot.com/2008/03/quelques-repres-sur-le-tutorat-di…

Mon expérience chez OpenClassrooms de mentor, mentor validateur, de jury de validation de diplôme, de concepteur de parcours me permet de voir mon rôle de tuteur évaluateur sous un jour particulier.

Dans ce contexte, l’évaluation formative est prédominante même si l’évaluation sommative est présente dans les soutenances en ligne. (La formation délivre un diplôme RNCP de niveau 6) Les sessions hebdomadaires avec les apprenants intègrent forcément une évaluation de leur travail, de leurs progrès, de leur positionnement tout au long de leurs apprentissages. Mais le maître mot reste, aussi à la demande d’OpenClassrooms, la bienveillance. On n’évalue pas la personne mais sa démarche, ses résultats. On peut parler de co-évaluation.

L’évaluation devient ainsi un moteur des apprentissages, un coéquipier porteur de sens, d’énergie,
d’enthousiasme.

  • « Régulation et évaluation : l’élève identifie les stratégies et les compétences à utiliser pour la tâche. Il juge s’il a bien travaillé ou non. Il fait un exercice d’objectivation Qu’est-ce que j’ai appris ? Comment ai-je appris ? Qu’est-ce que j’ai trouvé facile ? Difficile ? Que j’ai aimé ? Pas aimé ?). Il fait des exercices d’autoévaluation Qu’est-ce que j’ai réussi ? Pas réussi ? Quelles sont les erreurs à corriger ? Comment les corriger ?). Il ajuste constamment la réalisation de la tâche en fonction des difficultés ou des erreurs détectées en évaluation formative. »
  1. Lien : https://nell-associes.com/blog/le-e-tutorat-ce-quil-faut-savoir/
Intervention

Dans la même collection