Conférence
Notice
Lieu de réalisation
MRSH-Caen
Crédits
Éléonore Devevey (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
Éléonore Devevey. La forge numérique. (2023, 9 novembre). Ce que savent les Aché. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/148501. (Consultée le 4 mars 2024)

Ce que savent les Aché

Réalisation : 9 novembre 2023 - Mise en ligne : 29 novembre 2023
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Résumé de la communication

L’association Anamnèse, l’Imec, le laboratoire Cerrev et la Mrsh de Caen vous proposent de parcourir cette année les travaux de Pierre et Hélène Clastres, couple d’ethnologues spécialistes de différentes cultures de chasseurs-cueilleurs d’Amérique du Sud. Initiateur de l’anthropologie politique et inspirateur de l’anthropologie anarchiste, Pierre Clastres (1934-1977) mena de nombreux terrains au Paraguay, Brésil, Venezuela et Bolivie, encouragé par Claude Lévi-Strauss. Hélène Clastres (1936-2023), formée par Roger Bastide, l’accompagna sur ses premiers terrains et s’initia par la même occasion à l’ethnologie. Après la mort accidentelle de Pierre Clastres, elle assura un travail de diffusion de ses écrits tout en poursuivant sa propre carrière d’ethnologue. Hélène Clastres nous a quitté en juin 2023, cet atelier de lecture est donc l’occasion de rendre hommage à ce travail, parcourir ensemble l’œuvre des Clastres et en saisir les résonances contemporaines.

« On les appelle Guayaki, “Rats féroces”. Eux-mêmes se dénomment Aché, “les Personnes”. Silencieux et invisibles, ces nomades parcourent la forêt tropicale à l’est du Paraguay. C’est ce qui leur a permis d’échapper si longtemps au sort de leurs voisins sédentaires : esclavage, mort, disparition. L’auteur a vécu un an dans leur intimité... Les incidents et anecdotes cocasses ou tragiques tracent peu à peu le portrait de ces Guayaki, paillards quand ils peuvent, graves lorsqu’il le faut : fêtes du miel, de l’amour... »

Dans ce premier atelier, Élonore Devevey partage sa lecture de Chronique des Indiens Guayaki, paru en 1972 dans la collection « Terre humaine ». Basé sur la thèse d’ethnologie de Pierre Clastres réalisée sous la direction de Claude Lévi-Strauss (1965), cet ouvrage est issu d'un travail de terrain auprès des Guayaki partagé avec Lucien Sebag et Hélène Clastres durant l’année 1963 et offre une réflexion sur le statut d’ethnologue et la restitution du savoir anthropologique.

Biographie de l'auteureÉléonore Devevey est maître-assistante à l’Université de Genève. Elle est l’auteure de Terrains d’entente. Anthropologues et écrivains dans la seconde moitié du xxe siècle (Presses du Réel, 2021) et a co-dirigé plusieurs publications collectives : Archiver / Créer (1980-2020) (Droz, 2021), « Traduire, transposer, composer. Passages des arts verbaux extra-occidentaux en langue française » (Fabula, 2021), « Anthropologie et études littéraires. Contacts, transferts, imaginaires » (Contextes, 2022). Elle a également traduit les écrits de l’ethnologue américain F. H. Cushing (CNRS, 2022).

Intervention