Conférence
Notice
Date de réalisation
Lieu de réalisation

CCIC, Cerisy-la-Salle

Langue :
Français
Citer cette ressource :
La forge numérique. (2014, 12 septembre). L'écrit en passage. [Podcast]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/116254. (Consultée le 4 mars 2024)

L'écrit en passage

Réalisation : 12 septembre 2014 - Mise en ligne : 5 mai 2022
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Cette conférence a été donnée dans le cadre du colloque intitulé "Marguerite Duras. Passages, croisements, rencontres" qui s'est tenu au Centre Culturel International de Cerisy du 16 au 23 août 2014, sous la direction de Olivier AMMOUR-MAYEUR, Florence de CHALONGE, Yann MÉVEL et Catherine RODGERS.

Présentation de l'intervenant

Bernard Alazet est maître de conférences en littérature française à l’Université de la Sorbonne Nouvelle - Paris 3. Ses travaux de recherche portent sur Duras, Sarraute, Genet. Il a co-dirigé le Cahier de l’Herne consacré à Duras (2005) et Les Ecrits de Marguerite Duras, bibliographie des œuvres et de la critique 1940-2006 (Imec, 2009). Il dirige la collection "Série Marguerite Duras" aux Editions des Lettres Modernes-Minard, dont quatre volumes sont à ce jour publiés et participe aux éditions des Œuvres complètes de Duras dans la Bibliothèque de la Pléiade (2011-2014).

Résumé de la communication

"L’écrit ça arrive comme le vent, c’est nu, c’est de l’encre, c’est l’écrit, et ça passe comme rien d’autre ne passe dans la vie, rien de plus, sauf elle, la vie" (Ecrire). On interrogera ce lieu de l’écrit conçu comme passage, ses conditions esthétiques, la nécessité qui l’habite pour que de "l’écrit non écrit" puisse naître l’écrit; mais il faudra aussi renverser le processus, observer le passage de l’écrit au non écrit en un mouvement de correction continuelle, dont témoignent les manuscrits, d’épanorthose généralisée qui vise à massacrer l’écriture pour qu’en émerge la source improbable. Des réflexions de Duras sur son propre geste d’écriture à sa pratique romanesque, l’écrit est "en passage" comme les personnages de ses fictions sont "en allés". *Certaines analyses de cette communication sont inspirées de la notice du Ravissement de Lol V. Stein, Œuvres Complètes Duras, La Pléiade, tome 2, Gallimard, 2011.

Thème
Documentation

Ecrivain prolifique, Marguerite Duras a fait une œuvre toute de variété avec ses passages et ses croisements, avec les rencontres qu’elle occasionne. En témoignent ses espaces géographiques et culturels, l’expérience du déracinement, mais également ses différents horizons linguistiques (que démultiplient que ses nombreuses traductions et l’ampleur de sa réception). L'œuvre fait résonner en elle l'étrangeté des langues par le chant ou le poème, par ses curieux et obsédants noms propres, par l’invention d’un Shaga. Elle est plurielle aussi dans son ambition d'abolir les frontières traditionnelles du genre, à l’image de ce "théâtre du roman" que devient L’Amante anglaise, ou par la promotion des "textes hybrides" issus de la rencontre avec le cinéma dès la fin des années 1960. D’une autre façon, l’œuvre est hybride en raison de sa vocalité: de l’"écrit non écrit" jusqu'au livre, l'effet de voix va bien au-delà de l’usage de la parole.

Longtemps réputée ardue, cette œuvre conjugue prosaïsme et poésie, combine intertextes littéraires et culture populaire, se met à la recherche d’une esthétique en accord avec ses enjeux politiques. C’est ainsi que la littérature comme territoire accueille chez Marguerite Duras l’outside, l’"écrire tout de suite", mais aussi l’essai, issu de l’entretien, et, dans l’entre-deux du fictionnel et du vécu, l’écriture des travaux et des jours au sein de la dyade formée par "l’homme aux yeux rieurs" et "cette femme qui faisait des livres". Alors traversée par une réflexion sur les rapports entre le masculin et le féminin, la rencontre remet en jeu la question de la différence sexuelle...

Actes du colloque

Marguerite duras. Passages, croisements, rencontres

O. Ammour-Mayeur, F. de Chalonge, Y. Mével, C. Rodgers (dir.)

Éditions Classiques Garnier — 2019

ISBN : 978-2-406-08278-1

En savoir plus

Sur le même thème