Cours/Séminaire

Le grand incendie de Londres revisité

Réalisation : 10 décembre 2013 Mise en ligne : 7 juillet 2022
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Cette conférence a été donnée dans le cadre du séminaire pluridisciplinaire "Villes" de la MRSH intitulé pour l'année 2013-2014 Villes et catastrophes.

Emmanuel Garnier est maître de conférences en histoire moderne à l'université de Caen. Il est également enseignant chercheur au Centre de Recherche d'Histoire Quantitative (CRHQ). Ses recherches actuelles concernent essentiellement l'histoire du climat, de l'environnement et des risques naturels.

Résumé de la communication

Au début du mois de septembre 1666, Londres est la proie d'un incendie qui dévaste une grande partie de la ville. Les dégâts matériels sont très importants et, bien que les pertes humaines soient faibles, les pouvoirs publics urbains sont vite dépassés. Il faut attendre plusieurs jours avant que les autorités répondent de manière efficace, notamment en faisant sauter des édifices afin de fixer l'incendie. Dans l'urgence, l'Amirauté prend le relais du pouvoir municipal défaillant. Des contingents militaires et des ouvriers de la marine sont utilisés pour combattre le feu et prévenir les désordres.

Une fois le sinistre circonscrit, se pose la question des responsabilités, ce qui conduit à des exécutions sommaires, notamment de Français et d'Hollandais. Le feu inaugure des changements importants : développement de la presse et médiatisation européenne de l'événement, naissance des assurances contre l'incendie. L'incendie conduit en outre à une reconstruction en pierre et en brique qui modernise le territoire urbain.

Thème
Notice
Date de réalisation
Lieu de réalisation

MRSH Caen

Langue :
Français
Citer cette ressource :
La forge numérique. (2013, 10 décembre). Le grand incendie de Londres revisité. [Podcast]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/131601. (Consultée le 2 février 2023)
Contacter

Sur le même thème