Conférence
Chapitres
Notice
Langue :
Français
Crédits
Jean-Noël Thepaut (Intervenant)
Conditions d'utilisation
© Musée de l' Air et de l'Espace - Le Bourget 2016
Citer cette ressource :
Jean-Noël Thepaut. MAE. (2016, 11 juin). Apports des satellites à la prévision des événements météorologiques et climatiques , in Saison 2015 - 2016 : Enjeux climatiques et activités spatiales : problèmes et solutions. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/86673. (Consultée le 7 décembre 2023)

Apports des satellites à la prévision des événements météorologiques et climatiques

Réalisation : 11 juin 2016 - Mise en ligne : 11 juin 2016
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

La qualité des prévisions météorologiques s’est améliorée de manière continue lors des dernières décennies, conduisant aujourd’hui à des prévisions d’excellente qualité jusqu’à une semaine ou plus d’échéance. Les prévisions mensuelles et saisonniaires atteignent une qualité ouvrant un marché croissant d’utilisateurs.

Ces progrès remarquables ont été obtenus grâce à des avancées majeures dans les trois secteurs essentiels pour la prévision du temps et du climat: l’amélioration des modèles numériques, une augmentation exponentielle d’observations météorologiques, notamment grâce aux satellites d’observation de la terre, accompagnée de techniques d’assimilation de données de plus en plus sophistiquées, et enfin une augmentation substantielle des moyens de calcul lourd.

Cette intervention passera en revue, à l’aide notamment d’exemples provenant de l’expérience au Centre Européen de Prévision Météorologique à Moyen Terme (CEPMMT en français, ECMWF en anglais), les progrès réalisés  dans ces domaines, en particulier la contribution des satellites, et explorera les perspectives à venir.

Les futures améliorations des prévisions météorologiques nécessitent de considérer le “système Terre” dans son ensemble : atmosphère, océan, surface terrestre, cryosphère, etc. En particulier, la surveillance et la prévison de la qualité de l’air deviennent progressivement partie intégrante des systèmes de PNT. Les échelles spatio-temporelles explorées (et les enjeux scientifiques associés) par les systèmes actuels et futurs vont nécessiter de nouvelles techniques et de nouvelles observations.

L’utilisation des outils de Prévision Numérique du Temps à des fins de surveillance de l’environnement, du climat et de son évolution, par exemple à l’aide des réanalyses du temps, sera également abordé lors de ce séminaire. En particulier, nous présenterons le programme Européen Copernicus, sa composante spatiale, et son nouveau service “Changement Climatique” qui combinera les observations du système climatique avec les connaissances scientifiques les plus récentes afin de fournir des informations fiables et de qualité sur les états du climat passés, actuels et futurs en Europe et dans le monde.

Intervenant

Dans la même collection

Sur le même thème