Conférence

Histoire de la pédophilie Avec Anne-Claude Ambroise Rendu

Réalisation : 6 décembre 2021 Mise en ligne : 6 décembre 2021
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Véritablebaromètre des mœurs, les réactions au crime sexuel sur enfant esquissentl’histoire morale, culturelle et juridique d’une longue indifférence envers lesagressions sexuelles, même lorsqu’elles ont les plus jeunes pour victimes. Siles médias du début du 21ème siècle accordent une attentionconstante à la "pédophilie", le 19ème siècle ne savait à peu près riendu crime sexuel sur enfant, ou n’en voulait rien savoir. La justice nel’ignorait pas, une loi ayant "inventé", en 1832, l’attentat à la pudeur sans violence sur lesmineurs de moins de 11 ans, âge relevé à 13 ans en 1863 et à 15 ans en1945 ; mais les journaux ne l’évoquaient guère et les politiquesdétournaient le regard.

 

Cetteconférence propose une mise en perspective, une histoire de la perception decette criminalité depuis deux siècles ; avec ses flux, ses reflux et lesnouveaux problèmes que posent les représentations qui y sont attachéesaujourd’hui.

Anne-ClaudeAmbroise-Rendu est professeure d’histoire contemporaineà l’université de Versailles St-Quentin-en-Yvelines et directrice du Centred’Histoire culturelle des sociétés contemporaines. Elle est l’auteur d’une Histoire de la pédophilie (Fayard, 2014).

Ecouterdes interventions d’Anne-Claude Ambroise Rendu :

https://theconversation.com/inceste-au-dela-du-bruit-mediatique-entendre-la-tragique-banalite-du-phenomene-152841?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1612340840

https://www.franceculture.fr/personne-anne-claude-ambroise-rendu.html

Thèmes
Notice
Langue :
Français
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource:
normandieuniv. (2021, 6 décembre). Histoire de la pédophilie Avec Anne-Claude Ambroise Rendu. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/111985. (Consultée le 18 mai 2022)
Contacter

Sur le même thème