Entretien
Chapitres
Notice
Langue :
Français
Crédits
Jean-François Dars (Réalisation), Arts et éducation de la Ville de Paris (Production), Anne Papillault (CNRS Images) (Réalisation), C.N.R.S Images (Production), FEMIS (Production), Catherine Bréchignac (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
Catherine Bréchignac. SEC. (1996, 1 janvier). Le nanomonde, Canal du savoir , in Points de vue. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/30683. (Consultée le 28 février 2024)

Le nanomonde, Canal du savoir

Réalisation : 1 janvier 1996 - Mise en ligne : 1 janvier 1996
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Catherine Bréchignac, à l'époque directrice du département Sciences physiques et mathématiques du CNRS, décrit les outils utilisés pour explorer le nanomonde (observation directe des édifices atomiques), les propriétés découvertes et les applications possibles. Le principal instrument d'observation est le microscope à effet tunnel qui permet de visualiser une surface à l'échelle atomique. Cet instrument permet également de déposer des atomes sur une surface (écriture) ou de creuser des sillons dans la matière (gravure). Il est aussi possible de fabriquer des nano-objets formés de quelques atomes ou de quelques milliers d'atomes. Les physiciens étudient ces agrégats d'atomes dans le vide ou en interactions avec des surfaces. Une des applications futures de ces techniques sera peut-être, selon le rêve de Richard Feynman, le stockage de tout le savoir du monde dans un grain de poussière.

GénériqueAuteur scientifique: Catherine Bréchignac (CNRS). Réalisateurs: Jean-François Dars et Anne Papillault (CNRS Images). Producteurs : Arts et Education, CNRS Images media FEMIS. Diffuseur: CNRS Image, http://videotheque.cnrs.fr

Intervention
Thème

Dans la même collection

  • Interview de Claudine Noguera
    Entretien
    00:05:53

    Interview de Claudine Noguera

    L'Institut des Nanosciences de Paris a été créé en janvier 2005 à partir de quatre laboratoires de physique de la matière condensée. Il réunit 200 personnes dont une centaine de chercheurs permanents

  • Alain Aspect
    Autre
    00:17:59

    Alain Aspect

    Dars
    Jean-François
    Papillault
    Anne

    Le physicien Alain Aspect, directeur de recherche au Laboratoire Charles Fabry de l'Institut d'optique d'Orsay, a reçu la Médaille d'or du CNRS en 2005 pour ses travaux dans le domaine de l'optique

  • Albert Fert
    Entretien
    00:14:20

    Albert Fert

    Dars
    Jean-François
    Papillault
    Anne

    La Médaille d'or du CNRS pour l'année 2003 a été décernée à Albert Fert, physicien, pour sa découverte de la magnétorésistance géante et sa contribution à l'électronique de spin. Dans sa région natale

  • L'accord franco-japonais CNRS/JST sur les nanotubulites
    Entretien
    00:17:36

    L'accord franco-japonais CNRS/JST sur les nanotubulites

    Dars
    Jean-François
    Papillault
    Anne

    En 1997, le CNRS et le JST (Japan Science and Technology Corporation) ont signé un accord de recherche sur les nanotubulites (produits dérivés des nanotubes de carbone). Un des partenaire du projet

Sur le même thème