Documentaire
Chapitres
Notice
Langue :
Français
Crédits
GANIL (CEA CNRS) (Production), Jean DRUON (Réalisation), Eusébio SERRANO (Réalisation), René Bimbot (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
René Bimbot. SEC. (1993, 3 janvier). INDRA, regards sur le coeur de l'atome , in Sciences de la matière et sciences de l'ingénieur. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/30641. (Consultée le 2 mars 2024)

INDRA, regards sur le coeur de l'atome

Réalisation : 3 janvier 1993 - Mise en ligne : 3 janvier 1993
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

En vue d'étudier les états limites du noyau atomique, le GANIL à Caen a entrepris en 1989 la construction d'un nouveau détecteur de particules baptisé Indra. Ce détecteur, un des plus puissants du monde, possède 336 modules de détection qui couvrent tout l'espace autour de la cible. L'expérience de base consiste à envoyer des noyaux projectiles sur une cible. Les fragments générés par la collision sont analysés par le détecteur. Les températures obtenues sont très élevées et on reconstitue ainsi des conditions qui existaient aux origines de l'univers. Il y a transition de phases pour la matière nucléaire, les noyaux se désintégrant en une "vapeur" de protons et de neutrons. Parallèlement à ces données théoriques, la conception et le fonctionnement des principaux composants du détecteur Indra sont décrits : - le trigger qui permet de sélectionner les événements (collisions) intéressants ; - les photomultiplicateurs, couplés à des cristaux d'iodure de césium qui émettent de la lumière quand ils sont traversés par une particule ; - les chambres d'ionisation, chambres à gaz placées entre deux électrodes. Inauguré en février 1993, Indra permettra aux chercheurs du GANIL d'étudier la matière nucléaire telle qu'elle existait une seconde après la naissance de l'univers.

GénériqueConseiller scientifique : BIMBOT René Réalisateurs : DRUON Jean et SERRANO Eusébio Production : Culture Production, GANIL (CEA-CNRS) Diffuseur : CNRS Images, http://videotheque.cnrs.fr/

Intervention

Dans la même collection

  • Microscope Electronique en Transmission
    Documentaire
    00:18:52

    Microscope Electronique en Transmission

    Boisset
    Nicolas

    Nicolas Boisset s’intéresse ici particulièrement au fonctionnement de cet instrument et utilise la cryomicroscopie de macromolécules biologiques comme champ d’application. L’apport le plus important

  • Dans l'oeil du microscope
    Documentaire
    00:28:36

    Dans l'oeil du microscope

    Borensztajn
    Stephan

    La microscopie électronique à balayage (MEB ou SEM pour Scanning Electron Microscopy en anglais) est une technique de microscopie basée sur le principe des des intéractions électrons-matière. Un

  • Images de sciences : décryptage
    Documentaire
    00:10:09

    Images de sciences : décryptage

    Guyon
    Étienne
    Colombani
    Hervé

    La Cité des sciences et le CNRS Images ont édité un DVD qui contient 21 séquences de 1 min 30 s, chaque séquence présentant une image scientifique, fixe ou animée en la décryptant : conditions d

  • Trafi X
    Documentaire
    00:14:35

    Trafi X

    Boucher
    Pascal

    La société Europ Scan, le port autonome du Havre et les douanes françaises ont conçu un système de contrôle par rayons X qui permet de radiographier en une fois un camion entier et son chargement

  • SARA, l'accélérateur de particules
    Documentaire
    00:11:22

    SARA, l'accélérateur de particules

    Baranek
    Clara
    Chaput
    Claude
    Ricart
    Anna-Maria

    Description de l'accélérateur de particules SARA (Système accélérateur Rhône-Alpes) de l'ISN (Institut des sciences nucléaires de Grenoble) qui permet l'étude des collisions entre noyaux pour des

  • Dynamics of a molecule in a cage
    Documentaire
    00:08:30

    Dynamics of a molecule in a cage

    Martinet
    Alexis

    Le but de ce film est de visualiser les trajectoires d'une molécule de méthane adsorbée dans une cavité de la zéolithe NaA (maille élémentaire (SiO2AlO2)12Na12). Ces trajectoires ont été calculées pas